Aude Bouquine

BLOG LITTÉRAIRE

Bonjour à tous, 


Très très en retard ce mois-ci pour mon bilan… J’ai rassemblé mes lectures de juillet et d’août pour plus d’efficacité. Vous le voyez en couverture, 4 énormes coups de cœur : deux romans de la rentrée littéraire, deux un peu plus anciens. Il me reste quelques chroniques à écrire, mais j’annonce déjà deux coups de cœur pour septembre (pour le moment !) et deux excellentes lectures. Le mois est loin d’être terminé. Et vous ? Qu’avez-vous lu de génial ? D’inoubliable ? De transcendant ? Bonne rentrée à tous. 

Que lire après un tel chef-d’œuvre ?
Pat Conroy rejoint mon Panthéon personnel des grands auteurs américains, raconteurs d’existences cabossées, créant un univers rien qu’à lui dans lequel ondoient des personnages sublimes par leurs vérités et leurs émotions. Plus qu’un roman, « Le prince des marées » est une thérapie, une analyse fine et percutante de l’enfance mise en face de la vie d’adulte. Quand l’effroyable côtoie les souvenirs doux, quand la famille défaillante fait naître des êtres tremblants, mais qui réussissent malgré tout à s’extraire du terreau anxiogène de leurs jeunes années, l’espérance renaît. Rien n’est jamais joué d’avance… UNE MERVEILLE ❤️

L’ÉTÉ OÙ TOUT A FONDU, Tiffany McDaniel – Gallmeister, sortie le 18 août 2022.

LE RADEAU DES ÉTOILES, Andrew J. Graff – Gallmeister, sortie le 1er septembre 2022.

BLEU, Koz – Fleuve Noir, sortie le 18 août 2022.

Roman noir très original que je vous recommande vraiment de lire. J’ai suivi une vague sur les réseaux sociaux concernant ce bouquin que j’avais dans ma pile à lire depuis des lustres! Je salue l’originalité de l’auteur. Je vous en parle très peu : un crime atroce commis, un mari qui se lance à la recherche du tueur. Jusque là, rien de transcendant … Sauf que, seuls des animaux sont témoins de ce qui se passe et ce sont eux qui racontent. Je vous préviens, si « Anima » est addictif, il est aussi très violent. Certaines scènes sont absolument terribles… Pour ma part, si j’ai apprécié presque la totalité du livre, je n’ai pas du tout aimé la fin. Faites-vous votre opinion. 

LA FILLE DE LA GRÊLE, Delphine Saubaber – JC Lattès, sortie le 12 janvier 2022.

J’avais eu le plaisir de lire « Été après été« , le petit dernier de Elin Hilderbrand que j’ai quitté à regret. L’ambiance de Nantucket est parfaite pour l’été. Dans ce roman, on suit les enfants de la famille Levin en 1969. Si chaque été, la famille se retrouve sur l’île, cette année, tout est bouleversé : Tiger est appelé au Vietnam, Blair est enceinte et ne peut pas voyager, Kirby rêve de liberté et trouve un job sur une autre île. Ne reste que Jessie qui va vivre un été un peu particulier parce que bousculé. J’ai beaucoup aimé l’ambiance de ce roman, même si j’ai préféré le suivant. C’est une lecture agréable et un moment doux. 

ÉTÉ APRÈS ÉTÉ, Elin Hilderbrand – Les escales, sortie le 2 juin 2022.

C’est parce qu’elle possède une ligne directe vers le cœur de ses lecteurs que les romans de Virginie Grimaldi nous parlent autant.
« Il nous restera ça » est LE roman des rencontres, de celles qui changent des vies.
Pour Jeanne, raccommoder son portefeuille
Pour Iris, réparer son estime de soi
Pour Théo, s’offrir un toit.
Pour peu que l’on croie à la destinée, la vie, cette vieille femme facétieuse nous amène parfois sur le chemin de quelqu’un qui vous sauve. Vous sauve de quelqu’un ou de vous-même.
« Il nous restera ça » raconte
La beauté des rencontres fortuites,
Les coïncidences malicieuses,
Les heureux hasards
Et la naissance des amitiés indéfectibles.
« Il nous restera ça » observe
les silences qui se comblent,
Les solitudes qui s’unissent,
Les peurs qui cicatrisent.
Il nous restera
Les expressions hilarantes de Théo, les blagues d’Iris, les oreilles bouchées de Jeanne
La maison aux volets bleus, l’appartement partagé en trois, Paris sous la voûte étoilée
Il nous restera
Les rendez-vous galants de Jeanne
La personnalité altruiste d’Iris
Les odeurs des pâtisseries de Théo
Il nous restera
Les rencontres fortuites
Les rencontres programmées
Les rencontres avortées
Les rencontres qui réparent
Il nous restera
L’amitié désintéressée
L’amour éperdu
La tendresse
La bienveillance
La solidarité
Il nous restera
Trois cœurs qui battent à l’unisson, trois âmes qui se rencontrent pour de bonnes raisons.
Comme chaque année, la sortie du nouveau roman de Virginie Grimaldi est mon shoot de bonheur, un bouquet de mimosas qui réveille nos sens endormis, l’ampoule de vitamine D donnée avant le retour des journées d’été, un moment volé aux affres de l’existence, un concentré d’ondes positives avant de retourner dans le bain de la vie.

J’aime choisir mes livres de vacances en fonction de ma destination. « La révérence de l’éléphant » se déroule justement en Tanzanie. En lisant cette histoire, j’ai pu aborder avec notre guide toutes les problématiques qu’évoque Laura Trompette. Le territoire Massaï recule à mesure que la protection animale se durcit. Certains parcs, comme celui du Ngorongoro, à l’origine terre Massaï sont désormais terre protégée et les villages des hommes sont déplacés. L’éléphant n’est pas un animal aimé, il détruit tout sur son passage, vole le fruit des récoltes, donc l’essentiel des richesses produites à la sueur des fronts, car ici chaque fruit, chaque légume compte. Aucune situation n’est jamais toute blanche ou toute noire… Nous pouvons difficilement deviner ce qui se joue sur ces terres rouges d’Afrique avant d’y être confrontés.
« La révérence de l’éléphant » est une très belle histoire construite autour de 3 personnages qui ont tous un fardeau à déposer : vieillesse et maladie, addiction aux sensations fortes, batailles du quotidien en Afrique. Chacun doit s’efforcer de comprendre et d’accepter l’autre tel qu’il est. De plus, l’auteur apporte beaucoup de clés pour comprendre une culture différente de la nôtre et grâce à cette lecture, j’ai pu moi aussi interroger toutes les personnes rencontrées sur mon chemin. Merci pour ça ❤️
 
 
 
Premier tome d’une saga de 4, « Les déracinés » pose très bien l’ambiance de cette saga familiale. Je suis follement attachée à cette famille partie vivre en République dominicaine pour fuir la montée de l’antisémitisme dans les années 30. Le second tome sera lu avant la fin de l’année. Si vous n’avez jamais lu Catherine Bardon, vraiment allez-y !

Voici une parfaite description de ce qu’est « Zephyr Alabama », ce genre de roman aux pages qui pourraient être illimitées, dont il serait impossible de se lasser tant y replonger offrirait cette parfaite béatitude au lecteur envoûté. Ce roman est un enchantement, une somme de petits riens qui fait un grand tout. Et comme pour la ville de Zephyr, la magie opère ❤️
Une lecture vraiment fabuleuse, à ne pas rater.
« (…) et il a écrit un livre sur la ville et ses habitants, sur ceux qui en font ce qu’elle est. Il n’y avait sans doute pas une vraie intrigue là-dedans. Peut-être que rien dans ce livre ne vous saisissait à la gorge ou ne vous glaçait le sang, mais il décrivait la vie. Le flux des choses et des voix, ces petits riens du quotidien dont sont faits les souvenirs. Il serpentait paresseusement, comme une rivière. On ne savait jamais ce qui nous attendait au détour du prochain méandre tant qu’on n’y était pas arrivé, mais c’était un voyage profond, distrayant, qui donnait envie d’aller plus loin. »
 

L’HOMME PEUPLÉ, Franck Bouysse – Albin Michel, sortie le 17 août 2022.

ON ÉTAIT DES LOUPS, Sandrine Collette – JC Lattès, sortie le 24 août 2022.

L’ILLUSION DU MAL, Piergiorgio Pulixi – Gallmeister, sortie le 1er septembre 2022.

« Peupler la colline » flirte entre le conte et le roman noir. Il traite de la disparition d’un enfant, mais d’une façon très originale. Pas d’unité de temps, un mélange des voix, une chronologie totalement anarchique et pourtant c’est une expérience de lecture assez unique. J’ai trouvé l’écriture de Cécilia Castelli à la fois poétique et épurée, toute en émotion. Vraiment, tentez-le !

Chronique à venir

« Saviez-vous qu’il était possible de s’asseoir devant un écran ou une feuille de papier et de changer le monde ? Ça ne dure pas, le monde finit toujours par revenir, mais en attendant, c’est génial. Il n’y a rien de mieux. »
Depuis « Écriture », lorsque je lis un King je suis évidemment surprise de constater à quelle vitesse il m’embarque, mais j’essaie aussi d’analyser comment il le fait.
Dans « Billy Summers » il y a l’histoire bien entendu, la force des personnages auxquels on s’attache de plus en plus au fil des pages, la façon dont il les amène presque sur la pointe des pieds, et les thématiques chères à l’auteur. Avant d’être écrivain, il est citoyen du monde et à ce titre, étrille avec classe des sujets ou des personnalités. Tout est fait avec délicatesse, mais avec force pour ceux qui cherchent un second degré de lecture.
Jusqu’à la fin, il démontre encore une fois l’incroyable pouvoir de la littérature.
Mention spéciale pour le travail éditorial. La couverture est sublime et prend tout son sens. Bref, ne passez pas à côté !
Chronique à venir, sortie prévue le 21 septembre.
 

UN PROFOND SOMMEIL, Tiffany Quay Tyson – Sonatine, sortie le 25 août 2022.

Chronique à venir, sortie prévue le 14 septembre

4 réflexions sur “BILAN LECTURE JUILLET ET AOÛT 2022, 4 COUPS DE COEUR

  1. laplumedelulu dit :

    Je vais finir par faire grêve sur le tas, moi. 🤣 Il est magnifique ce bilan. Merci à toi Aude 🙏😘😍

  2. laplumedelulu dit :

    « il nous restera ça » est sur le podium personnel de ma Maman. 😘

  3. PatriziaG dit :

    Lu quelques uns et ce fut de formidables moments de lectures. J’ai adoré Duchess et bien évidemment On était des Loups. Merci pour tous tes partages 😉

    1. Aude Bouquine dit :

      Merci de ta fidélité 😘

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils