Aude Bouquine

Blog littéraire, chroniques, sorties, bilans lecture : passionnée de polars, thrillers et romans noirs mais pas seulement !

Samedi 5 septembre 2020 était une date un peu particulière : cela fait 3 ans que mon blog Aude Bouquine existe. Pour ceux qui n’en connaissent pas la genèse, il est né à Santa Barbara, Californie durant une expatriation, à un moment où, je me sentais très seule et assez inutile. 

Me voyant sans cesse le nez plongé dans un bouquin, mon mari m’a suggérée de faire « quelque chose de tous ces livres lus ». L’idée du blog est venue assez naturellement. Précédemment, j’avais un blog qui s’appelait Aude papote dans lequel je racontais nos aventures d’expatriés pour nos amis, et c’est tout naturellement que mon nouveau blog s’est appelé Aude bouquine. Pas d’une grande originalité, mais en tout cas dans la même veine. 

J’ai commencé sur Blogspot, mais rapidement, j’ai rencontré des problèmes sur cette plateforme. J’ai donc rapidement migré vers WordPress qui présentait plus de fonctionnalités. 

Voici donc quelques chiffres :

  • 2018, 80 chroniques publiées
  • 2019,133 chroniques publiées
  • 2020 pour l’instant, 75 chroniques publiées

Depuis la création, et jusqu’à maintenant, toutes plateformes confondues, j’ai eu 136.373 vues, autant dire que je n’en espérais pas tant !

Le plus difficile, dans les premiers mois, a été l’éloignement. Être loin des salons, et de tout évènement littéraire n’a pas toujours été simple à gérer. J’ai donc créé BlaBlaBook, dans la foulée, un groupe de lecture pour avoir le sentiment de créer une communauté près de moi. Par l’intermédiaire des réseaux sociaux, j’ai rencontré de très belles personnes. Avec certaines, j’ai rapidement eu des contacts réguliers où nous échangions sur nos lectures, les sorties à venir, et nos coups de cœur. 

Les choses ont vraiment décollé grâce à deux personnes. 

D’abord, Yvan Fauth du blog ÉmOtions qui m’a prise sous son aile, donné des conseils, fait confiance sur certains projets. Aujourd’hui encore, il est là quand ma motivation flanche ou que certaines choses m’énervent tellement qu’elles m’empêchent d’avancer. Il est la voix du sage !

Ensuite, il y a eu René Manzor qui a partagé une chronique que j’avais écrite sur un roman de Guillaume Musso… Cette chronique a été vue plus de 20.000 fois, chose inespérée pour une débutante comme moi. Depuis une certaine table ronde avec René et RJ Ellory, j’ai l’impression qu’il est toujours un peu là, au-dessus de mon épaule à veiller, présent aux moments décisifs. Et surtout, il ne me laisse pas m’endormir sur mes lauriers 😉

Après des aller-retour express Los Angeles – France pour participer à certains salons, dont le fameux Quais du polar, nous sommes définitivement rentrés en France en juillet 2019 : une belle occasion de me rendre à tous les salons pour rencontrer les gens « en vrai » et revoir auteurs et copains. Puis, le virus est arrivé, réduisant à néant toutes mes bonnes résolutions.

Lorsque j’ai créé mon blog, j’ai souhaité qu’il soit surtout une base de partage puis d’échanges sur les réseaux, matière à discussions, et à découvertes. Objectif atteint même si je sens que l’atmosphère actuelle a tendance à renfermer un peu les gens sur eux-mêmes, moi la première. J’espérais aussi quelques partenariats avec des maisons d’édition. Objectif atteint également puisque certaines d’entre elles m’ont fait confiance en m’envoyant des services presse. Je les en remercie. C’est une forme de reconnaissance qui fait du bien au moral, quand on chronique par passion et qu’on y passe beaucoup de temps.

Quels sont donc mes objectifs pour la prochaine année ? 

D’abord, essayer de faire des chroniques plus courtes. Je sais, je suis très bavarde ! Condenser est un exercice très difficile pour moi, mais je me rends bien compte que peu de gens lisent des textes de 900 mots en moyenne. Donner un avis en 140 caractères c’est comme m’embaucher pour « Mission Impossible. » 

Ensuite, travailler mon réseau. Si j’en crois mes statistiques, beaucoup lisent mes chroniques par l’intermédiaire de Facebook, soit sur ma page, soit sur mon compte personnel. Il faudrait donc augmenter le nombre d’abonnés du blog sans harceler les gens et enfin comprendre à quoi peut bien servir Instagram ;-). Oui les jolies photos de mise en scène des livres, ce n’est pas trop mon truc et je pense que ce n’est pas parce qu’on fait une belle photo que les gens vous lisent. (les statistiques instagram sont implacables !)

Enfin, je souhaite que mon blog sorte en peu prendre l’air pour aller voir de vraies gens. Cela peut se faire de différentes manières : rencontres littéraires, club de lecture, job dans une librairie et pourquoi pas, dans une maison d’édition ! (on a le droit de rêver !)

Je termine par un sujet qui me tient à cœur et qui fait souvent débat dans la blogosphère : la chronique négative. Aux auteurs, je voudrais dire que je ne connais aucun blogueur qui prenne du plaisir à rédiger un avis de lecture négatif, bien au contraire. Personnellement, cela me prend le double du temps. Sachant que je mets au moins 4 heures à écrire une chronique, sans compter les heures de prises de notes en amont, vous pouvez imaginer le temps consacré aux lectures et relectures d’un avis négatif… Malheureusement, je ne peux pas tout aimer. Parfois, je n’adhère pas à une histoire ou à un style d’écriture. Je pourrai me taire et ne pas partager mon avis, mais quel serait alors le sens de ce blog ? Quelle crédibilité aurait-il ? Certes, je choisis mieux mes lectures ces derniers mois, donc mes avis sont plus positifs qu’ils ne l’ont été, mais ce n’est pas toujours le cas. Je vais donc continuer à exprimer ma pensée, même si je comprends que vous soyez blessés, ou en colère, ou que vous trouviez cela injuste alors que vous avez passé une année à écrire un roman. 

Merci à ceux qui me suivent régulièrement et qui prennent le temps de laisser un commentaire sur le blog, ou sur les réseaux sociaux. 

Merci à Caroline Vallat, qui saura pourquoi. 

Merci à Katia pour ses conseils toujours avisés. 

Merci à Caroline Noël qui m’a ouvert des horizons.

Merci à Yvan, même s’il file un mauvais coton (private joke).

Merci aussi à Ophélie toujours droite dans ses bottes, à Valérie la passionnée, une très belle rencontre, à Yannick toujours très inspirant, à Marie-Louise pour être un modèle de bienveillance, à Nadia pour toute l’aide apportée et à tous ceux qui contribuent à faire vivre le livre. 

J’espère vous revoir tous très bientôt, « en vrai ». On n’est jamais rien tout seul, ce sont les autres qui vous portent et vous aident à grandir et à devenir meilleur. 

30 réflexions sur “AUDE BOUQUINE A 3 ANS!

  1. jean-michel isebe dit :

    Bonjour Aude , sache que j’apprécie énormément tes chroniques et que c’est très bien de t’avoir comme collègue en écriture. Nos blogs ont une ancienneté similaire ( le mien, c’est le 29 du même mois). Je suis un peu dans le même cas de figure concernant les chroniques négatives, mais quand c’est nécessaire, il faut avoir le courage de le souligner mais il faut surtout argumenter. A te lire encore très longtemps. Jean-Michel.

    1. Aude Bouquine dit :

      Merci pour tes encouragements. Tu as raison : il faut argumenter. Dire « j’aime pas » est loin d’être suffisant ;-).

  2. Yvan dit :

    Merci Aude.
    Merci pour tes mots, ta gentillesse, tes valeurs, tes chroniques longue, ton talent pour les écrire, ta passion, nos échanges, ces trois ans marquants.
    Tu connais mon avis sur ces différents sujets dont tu parles 😉

    1. Aude Bouquine dit :

      Merci d’être dans ma vie.

  3. crostif dit :

    Ce petit rappel historique est une excellente idée.
    Etant assidu à tes retours de lecture depuis environ 1 an, j’ai trouvé intéressant ton petit billet du jour
    Aude, tes chroniques ne sont jamais trop longues pour moi
    Bonne continuation a ton blog

    1. Aude Bouquine dit :

      Merci beaucoup 😊

  4. Arnaud Lagandré dit :

    Merci d’envahir notre maison de livres, de liseuses électroniques, de bloc notes
    Merci des belles rencontres que tu m’as permis de faire, pour partager des moments musique ou photo (et quelques bonnes bouteilles)
    Merci de remplir nos vies de culture, de passion, d’émotions.
    Merci de me faire partager tes coups de cœur et tes coups de gueule, sur tes lectures, tes relations, ou tes chroniques.
    Je t’aime

    1. Aude Bouquine dit :

      Et moi je souris de ton tout premier commentaire sur mon blog. Ça me touche énormément ❤️
      D’autant plus que tu n’y es pas étranger 😉

  5. Joyeux blogniversaire 😁

  6. Lord Arsenik dit :

    Joyeux blogannif. RdV pour les 10 ans de Aude Bouquine.
    Poster un chronique façon Twitter pour moi c’est juste impossible même si je ne me fixe aucune limite (ni minimale, ni maximale) quant à la longueur de mes chroniques ; c’est au feeling.
    Une chronique négative bien argumentée est parfois tout aussi utile qu’une chronique positive. Faut pas dézinguer gratuitement et surtout rester respectueux de l’auteur(e).

  7. Aude Bouquine dit :

    Entièrement d’accord avec toi : le respect avant tout. Peser ses mots est indispensable

  8. Joyeux anniversaire à ton blog Aude et bravo pour tout ton travail, longue vie à ton blog.

    1. Aude Bouquine dit :

      Merci. Tous mes vœux pour le tien également 😉
      On se serre les coudes 😍

      1. Oui il faut bien surtout pour durer dans le temps Aude.

  9. Joyeux anniversaire à ton blog et j’espère continuer à te lire encore longtemps. Même si je me fais discrète sur les blogs et que je ne réagis pas toujours, je suis assidue =).

  10. Laurence VARAINE-JARNAC dit :

    Bon anniversaire à ce blog !

    Je l’ai découvert il y a peu de temps et prends toujours beaucoup de plaisir à lire vos chroniques.
    J’aime qu’elles soient si bien détaillées, j’espère que vous ne condenserez pas trop, elles expliquent si bien vos ressentis, qu’ils soient positifs et négatifs, sans jamais flatter ni manquer de respect.

    Merci, Aude, pour ces bons moments que je prends à vous lire.

    1. Aude Bouquine dit :

      Merci beaucoup pour ces jolies paroles qui me font du bien ❤️

  11. caronoel dit :

    J’ai tout lu Aude 😉 et je suis bien d’accord avec ton analyse. Déjà bravo pour cette réussite ! Et puis surtout garde ta franchise, moi c’est ce qui me plait. Quand tu dis que ce n’est pas facile d’écrire une chronique négative, c’est vrai. Et pourtant c’est souvent celles qui suscitent le plus de commentaires… Va savoir ! Mais heureusement ce sont les coups de coeur qui nous font avancer. Ces émotions que l’on ressent, souvent par surprise, et qu’on a envie de partager avec d’autres passionnés ! Toi la 1ère, j’adore lire tes enflammades littéraires 😉 et quand tu veux on fait un apéro-littéraire ensemble !! Bisous

  12. couriretlire dit :

    Happy birthday à ton blog !!! Je luis souhaite une longue vie

    1. Aude Bouquine dit :

      Merci beaucoup 😊

  13. Bon anniversaire à ton blog, à quand la rencontre, un petit vin blanc autour d’une montagne de livres🙂?ta rencontre Manzor/Ellory c’était au FSN? Si c’est le cas j’y etais 🙁. Quand à moi je me sens plus à l’aise sur Insta, même si je suis parfois frustrée par le nombre de caractères restreint. Et puis je te rejoins pour le ressenti négatif c’est souvent beaucoup plus long et compliqué. Les rencontres réelles autour d’un livre, d’un auteur me manquent, les salons me manquent, espérons que 2021 permette que l’on se rencontre au détour d’un salon pour débattre discuter du dernier coup de cœur coup de gueule… encore bravo à toi Aude.

    1. Aude Bouquine dit :

      J’attends cette rencontre avec impatience !!! La table ronde dont je parle a bien eu lieu au FSN (je traduisais les propos d’Ellory)

      1. Je n’ai pas assistée à celle-ci. Tu as prévu d’y aller cette année ?

      2. Aude Bouquine dit :

        Non. Je n’ai prévu de faire aucun salon tant que la situation sanitaire ne se calme pas.

      3. Aude Bouquine dit :

        Non, je n’irai à aucun salon tant que la situation sanitaire ne se calme pas

  14. Avec pas mal de retard : joyeux bloganniversaire !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils