Aude Bouquine

BLOG LITTÉRAIRE

Les chaises longues sont bientôt de sortie, c’est la meilleure période de l’année : celle où on peut lire au soleil ! Si vous êtes comme moi et que vous avez besoin de faire un break avec le quotidien, voici quelques titres que j’ai sélectionnés pour ce mois de mai que j’espère plus beau, plus serein et plus générateur de projets qui se concrétisent. Pas de blabla ce moi-ci (ne croyez pas pour autant que je n’ai rien à dire, bien au contraire), mais un gros cœur avec les doigts.

Sortie 5 mai

À quoi tient la vie ? À nos liens invisibles.
Nous, inconnus, sommes raccordés sans le savoir.
Nos existences se percutent en silence.

Après un séjour en prison, Eddy Alune, 31 ans, est devenu veilleur de nuit, un métier qui lui permet d’échapper aux gens et aux ennuis. Il vient de perdre son père. En vidant l’appartement de son enfance, il retrouve des effets personnels qu’il a volés, vingt ans plus tôt, à proximité d’une SDF morte dans la rue. Poussé par la culpabilité, il décide de rendre à cette femme l’histoire qui lui a été confisquée.
Une enquête commence, dans laquelle Eddy se lance magnétophone à la main, pour ne rien oublier. De rencontre en rencontre surgissent plus que des souvenirs. Des liens nouveaux se tissent et la mémoire, ravivée par Eddy, va bouleverser bien des vies.
Il faut beaucoup aimer les gens trace le parcours d’un homme ordinaire qui, voulant réparer ses fautes, se trouve réparé par les autres. Ce roman pudique et profondément humain dessine les contours extraordinaires des visages qui font notre quotidien.

Sortie 5 mai

À 33 ans, Iris trimballe sa vie dans une valise.
Théo, 18 ans, a peu de rêves, car ils en foutent partout quand ils se brisent.
À 74 ans, Jeanne regarde son existence dans le rétroviseur.
Rien ne les destinait à se rencontrer.
Quand le hasard les réunit sous le même toit, ces trois êtres abîmés vont devoir apprendre à vivre ensemble. La jeune femme mystérieuse, le garçon gouailleur et la dame discrète se retrouvent malgré eux dans une colocation qui leur réserve bien des surprises.
C’est l’histoire de trois solitudes qui se percutent, de ces rencontres inattendues qui sonnent comme des évidences.

Sortie 5 mai

L’angoisse à pleins poumons… 

Barbara Abel, Franck Bouysse, Hervé Commère, Adeline Dieudonné, François-Xavier Dillard, Chrystel Duchamp, R. J. Ellory, Karine Giebel, Vincent Hauuy, Sophie Loubière, Jérôme Loubry, Dominique Maisons et Mo Malø. Ces auteurs prestigieux, maîtres incontestés du frisson, nous entraînent dans une exploration sensorielle inédite autour de l’odorat.
Douze nouvelles originales, singulières et surprenantes, pour autant de voyages olfactifs à la découverte de mondes connus ou futuristes, de personnages terrifiants ou terriblement humains ; douze expériences sensorielles qui vous marqueront durablement de leur effluve.
Retenez votre souffle et laissez vos sens vous guider dans le noir.

Sortie 5 mai

Et si l’eau venait à manquer ?
Un thriller écologique basé sur des faits réels. Terrifiant et visionnaire.

L’été s’installe en Allemagne et un soleil intense inonde enfin les parcs et les piscines extérieures. Seuls l’hydrologue Julius Denner et l’informaticienne Elsa Forsberg tentent d’alerter l’opinion publique : la chaleur va s’intensifier à court terme. Personne ne les prend au sérieux jusqu’à ce que les premières rivières s’assèchent, que les incendies de forêt deviennent incontrôlables et que les centrales nucléaires doivent être arrêtées en urgence. Partout en Europe, les  » réfugiés de l’eau  » sont à la recherche de ce qui était autrefois une ressource naturelle. Alors que la civilisation menace de s’effondrer autour d’eux, Julius et Elsa tentent désespérément d’arrêter la catastrophe et sont pris dans le collimateur de puissances qui poursuivent leurs propres intérêts…

Sortie 5 mai

“N’importe quel imbécile peut écrire un polar en un mois !” Hannah en est persuadée lorsqu’elle interpelle Jørn Jensen, star du polar au Danemark. Snob, alcoolique et solitaire, Hannah aussi est romancière, mais elle écrit de la ‘‘vraie’’ littérature. Même si dernièrement elle est en panne d’inspiration. Aussi, quand Jensen la met au défi d’écrire un polar en trente jours, accepte-t-elle. Direction l’Islande, ses tempêtes de neige et sa nature indomptable, le décor idéal pour un roman policier. Mais le voyage prend une autre tournure lorsqu’un adolescent est retrouvé mort dans le village où Hannah a posé ses valises. Elle s’improvise alors enquêtrice. Mais ses maladresses et son insistance ne sont pas au goût de tous. Entre orgueil et écueils, Hannah trouvera-t-elle enfin sa propre lumière ?

Mêlant jeu de pistes et jeu d’écriture, Trente jours d’obscurité est un polar touchant et hors des sentiers battus.

Sortie 5 mai

Dans une petite ville d’Arkansas, Lily Stevens, la fille du pasteur, a 18 ans et s’apprête à épouser Peter, le père de son enfant à naître. Sauf que le fiancé disparaît juste avant le mariage, mettant la pieuse famille dans une situation bien délicate. Si toute la communauté pense que Peter a simplement fui ses responsabilités, Lily, elle, refuse d’y croire : Peter ne peut l’avoir abandonnée, il lui est forcément arrivé quelque chose. Envers et contre tous, la jeune femme se lance à la recherche de son fiancé, avec l’aide inattendue d’Allan, un quadragénaire bourru et magnanime, collègue de Peter. Malgré l’accumulation d’éléments troublants et quelques mauvaises rencontres, Lily s’obstine à rechercher la vérité.

Rythmé et original, le nouveau roman de Jake Hinkson se déploie dans le Sud des États-Unis, où le mal semble prendre ses racines dans la culpabilité et les fausses apparences.

Sortie 5 mai

David Ames grandit avec ses deux frères au bord de la rivière Penobscot et de l’océan Atlantique. Son père, artiste-rêveur constructeur de bateaux, et sa mère, journaliste engagée, partagent leur amour de la vie sauvage et des légendes amérindiennes. Cette vie en communion avec la nature bascule l’espace d’une nuit, lorsqu’un incendie volontaire ravage une ancienne usine de papier. Aussitôt la petite communauté s’embrase. La famille Ames, qui a pris le parti de la jeune Indienne responsable de l’incident, se retrouve au coeur de violentes tensions. Pour David vient le moment de tourner la page de l’enfance.
Le premier roman de Gregory Brown est une scintillante promenade à travers les ombres du passé, emplies des bruits de la nature.

Sortie 5 mai

Si Claire s’enfuit voir l’océan, c’est pour retrouver le souvenir d’un père qui, déjà, s’efface. Dans sa poche, une vieille carte postale l’a guidée jusqu’à la côte atlantique. C’est la clé vers Mai 68, vers la personne qu’était son père avant d’être son père, cet étudiant en architecture aux mèches rousses qui, au lieu d’arracher les pavés de Paris, préférait dessiner des maisons. C’est la clé de son deuil. Elle frissonne à chaque ressac, en équilibre sur une crête qui sépare le futur du passé.
Elle tremble mais ne cède pas, auréolée de cette volonté qui s’empare de ceux qui reçoivent en héritage la liberté. Comme les vagues qui vont et viennent, Anne-Sophie Moszkowicz navigue entre passé et présent au fil de récits enchâssés savamment menés, où sillonnent de grandes réflexions sur la manière dont chacun choisit d’habiter le monde. Un roman essentiel sur la transmission, la mémoire et le legs immatériel de nos absents, les rendant à jamais éternels.

Sortie 5 mai

Direction Los Angeles et une Amérique rongée par la crise… A mi-chemin entre roman noir et chronique sociale, Les hommes ont peur de la lumièreest surtout le bouleversant portrait d’un homme bien, piégé par la violence. Dans un Los Angeles crépusculaire, le grand retour de Douglas Kennedy au roman noir !
Un après-midi calme et ensoleillé, un bâtiment en apparence anonyme et soudain, l’explosion d’une bombe.
L’immeuble dévasté abritait l’une des rares cliniques pratiquant l’avortement. Une victime est à déplorer et parmi les témoins impuissants, Brendan, un chauffeur Uber d’une cinquantaine d’années, et sa cliente Elise, une ancienne professeure de fac qui aide des femmes en difficulté à se faire avorter.
Au mauvais endroit au mauvais moment, l’intellectuelle bourgeoise et le chic type sans histoires vont se retrouver embarqués malgré eux dans une dangereuse course contre la montre. Car si au départ tout semble prouver qu’il s’agit d’un attentat perpétré par un groupuscule d’intégristes religieux, la réalité est bien plus trouble et inquiétante…
Tout à la fois thriller haletant et chronique d’une Amérique en crise, Les hommes ont peur de la lumière est surtout le puissant portrait d’un homme et d’une femme qui, envers et contre tout, essaient de rester debout.

Sortie 5 mai

 » Depuis quand tu veux être comme les autres ? Tu es une hors-la-loi. ​ »

Duchess a 13 ans, pas de père, et une mère à la dérive. Dans les rues de Cape Haven, petite ville côtière de Californie, elle ne souffre ni pitié ni compromis. Face à un monde d’adultes défaillants, elle relève la tête et fait front, tout en veillant sur son petit frère, Robin. Mais Vincent King, le responsable du naufrage de sa mère, vient de sortir de prison. Et son retour à Cape Haven ravive les tumultes du passé. Quand cette menace se précise, Duchess n’a plus le choix : il va lui falloir engager la lutte pour sauver ce qui peut l’être, et protéger les siens.
Attention, coup de cœur ! On n’avait pas rencontré d’héroïne aussi farouche et attachante depuis Scout dans Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, le chef-d’œuvre de Harper Lee. Sous une carapace d’impertinence et de rébellion, Duchess est de ces personnages dont la présence lumineuse et l’énergie désespérée donnent au récit la force des grands romans qui vous marquent à jamais.

Sortie 5 mai

Suivez le fil infernal

Une scène de pure folie dans un chalet. Une victime au visage réduit en bouillie à coups de tisonnier. Et une suspecte atteinte d’une étrange amnésie. Camille Nijinski, en charge de l’enquête, a besoin de comprendre cette subite perte de mémoire, mais le psychiatre avec lequel elle s’entretient à bien plus à lui apprendre. Car avant de tout oublier, sa patiente lui a confié son histoire. Une histoire longue et complexe. Sans doute la plus extraordinaire que Camille entendra de toute sa carrière…

 » Tout d’abord, mademoiselle Nijinski, vous devez savoir qu’il y a cinq protagonistes. Toutes des femmes. Écrivez, c’est important : « la kidnappée’, « la journaliste’, « la romancière’, « la psychiatre’… Et concentrez-vous, parce que cette histoire est un vrai labyrinthe où tout s’entremêle. La cinquième personne sera d’ailleurs le fil dans le dédale et, j’en suis sûr, apportera les réponses à toutes vos questions.  »

Sortie 11 mai

Après «Extorsion», James Ellroy raconte la suite des confessions de l’abominable Freddy Otash, maître chanteur, voyeur et proxénète, un concentré d’humour noir inspiré par la vie du véritable Freddy Otash. Pour tout savoir sur les turpitudes d’Hollywood, réelles ou inventées!

Sortie 12 mai

« Est-ce qu’on peut éviter les peines, la mélancolie, ce qui se répète, tous ces chagrins qu’on se trimballe et qu’ensuite on se transmet, est-ce qu’on peut les remiser, sous des pulls trop grands, dans les bras d’un amour de passage ou dans les mots qu’on écrit, est-ce qu’on peut seulement faire comme si cela n’existait pas ? »Dans ce roman intime et fragmentaire, Lisa Balavoine raconte sa mère, cette femme insaisissable avec qui elle a grandi en huis clos. Une femme séparée, qui rêve d’amour fou, écoute en boucle des chansons tristes et déménage sans cesse, entraînant sa fille dans une vie tourmentée. Entre fascination et angoisse, l’enfant se débat auprès de cette figure parentale attachante, instable, qui s’abîme dans le chagrin, laissant ceux qui l’aiment impuissants. En choisissant de s’éloigner, la fille devenue mère ne cessera d’être rattrapée par les fantômes de son passé. Jusqu’à quand ?Histoire d’un amour filial empêché, Ceux qui s’aiment se laissent partir est un récit à fleur de peau sur le poids de l’héritage, mais aussi un livre de réconciliation où l’autrice adresse à sa mère les mots lumineux que celle-ci n’a jamais pu entendre de son vivant.

Sortie 12 mai

Connaissons-nous vraiment nos proches ?

Depuis quelque temps, Lila, 24 ans, graphiste et passionnée de dessin, vit un amour de conte de fées avec Karl. C’est pourquoi, lorsque ce dernier lui propose de venir vivre avec lui à Saumur, la jeune femme n’hésite pas longtemps avant d’accepter de quitter son village natal.
Mais au bout de quatre mois, elle se retrouve sans travail. Commencent alors de longues journées durant lesquelles elle essaie en vain de se lier avec Charlotte, l’employée de maison. Froide et secrète, celle-ci reste désespérément insensible à ses tentatives.
Un jour, Karl reçoit une lettre de Pierre, son frère. C’est inattendu : leurs parents sont morts dans un accident domestique huit ans plus tôt, et ils ne se parlent plus. Lila se met en tête de les réconcilier, malgré le refus et la colère de Karl. Le doute s’installe dans l’esprit de la jeune femme. Que lui cache-t-il ?

Sortie 12 mai

Pour récupérer la garde de sa fille, Gus, un père au bout du rouleau, se lance dans une prise d’otages dans l’hôtel de naufragés où il vit. Sa revendication ? Un Boeing pour fuir au Venezuela avec Émilie, sa petiote.
Pour ce plan foireux, Gus s’allie à Cerise, une prostituée à perruque mauve. À eux deux, ils séquestrent les habitants déglingués et folkloriques de cet hôtel miteux : George, le tenancier, Boudu, un SDF sauvé des eaux, Fatou, une migrante enceinte, Gwen et Dany, un couple illégitime enregistré incognito, Hubert, un livreur Uber jamaïcain, mais aussi Sergueï, un marchand d’armes serbe en charge d’un transit de drogue mafieux. Et bien sûr, Émilie, son ado rebelle de quatorze ans.
La capitaine de police Mia Balcerzak est la négociatrice de cette cellule de crise. Crise familiale, crise de la quarantaine, crise sociale, crises de nerfs… quoi qu’il arrive, crise explosive !
L’histoire d’un loser qui n’a plus rien à perdre.

Sortie 12 mai

La première c’était Fanny en 2007, puis ce fut le tour de Pénélope, Jessica, Ambre et Agnès. Treize ans plus tard, la même chose arriva à Elena, Candice, Inès, Sophia et maintenant Mathilde. Même profil : jolies et toutes âgées de 12 ans. Toutes volatilisées du jour au lendemain dans le même quartier parisien. Les  » Disparues du 9e « , une affaire qui piétine depuis des années. Ils ont dû manquer quelque chose, le commissaire Jourdain en est certain, mais quoi ?
 » Suivez les chiens « , voilà le seul indice qu’il a reçu par une mystérieuse source anonyme. Quelqu’un tente de les aider, mais qui ? Les enlèvements des jeunes filles auraient-elles un rapport avec le trafic de chiens de combat qui sévit sur le territoire français et au-delà des frontières ? De découvertes macabres en découvertes macabres, Jourdain et son équipe parviendront-ils à retrouver la trace des jeunes disparues ? Le temps est compté…
Quand on pense avoir découvert l’Enfer, le pire est à venir…ce qui se cache derrière l’affaire des  » Disparues du 9e  » est de l’ordre de l’innommable, de l’insoutenable.

Sortie 12 mai

Dans l’archipel des tempêtesJonas est un auteur à succès, mais il n’est pas heureux. Sa femme, Élisabeth, a claqué la porte brusquement, sa vie va prendre un nouveau tournant : il décide de partir sur les traces d’un père qu’il n’a jamais connu. Sur un bateau mené par deux frères que tout oppose, Jonas se lance dans une chasse à l’homme à travers les iles. Une quête identitaire entre terre et mer, au rythme du vent qui s’intensifie au fil du voyage. Il n’aurait jamais pu imaginer ce qui l’attendait : la rencontre d’une femme étrange et sauvage, la confrontation avec un père indifférent, la mort d’un ami tué de ses propres mains, et la traque qui allait en découler.

Sortie 17 mai

« Nous étions quatre. Angélique, qui, Dieu sait, n’avait rien d’un ange, Morgane, qu’on qualifierait aujourd’hui de “haut potentiel”, Jasmine, charitablement renommée “la fille de la femme de ménage” dans les journaux et le rapport de police, et Sarah Leroy. À moins que vous n’ayez passé les vingt dernières années à hiberner dans un igloo au Groenland, il est de toute évidence inutile de présenter Sarah Leroy. »La disparition de Sarah Leroy, quinze ans, a bouleversé la vie de la petite bourgade de Bouville-sur-Mer et ému la France entière. Dans chaque foyer, chaque bistrot, on avait ses convictions, on faisait des hypothèses sur ce qui lui était vraiment arrivé. Mais celles qui savaient se sont tues. Vingt ans plus tard, quelqu’un révèle enfin la vérité. Car ce n’est pas seulement l’histoire de Sarah Leroy, c’est aussi celle d’Angélique, Jasmine et Morgane ; c’est l’histoire des « désenchantées ». Une histoire qui a l’odeur des premières cigarettes, des serments d’amitié, du chlore de la piscine municipale, des premières boums, des premières fois, et des plus lourds secrets.

Reste près de lui, Emily Kock – Calmann-Lévy, sortie 18 mai

Sortie 19 mai

Ceux qui oeuvrent dans l’ombre le connaissent sous le nom de Gray Man. Tueur à gages implacable devenu une légende pour sa discrétion et sa terrible efficacité, il enchaîne les missions et parvient toujours à abattre sa cible avant de disparaître.
Aujourd’hui, la tête de Gray Man est mise à prix. Seul, il doit sans cesse se déplacer pour échapper aux mercenaires qui veulent l’éliminer. La frontière est dès lors abolie entre tuer pour gagner sa vie et tuer pour sauver sa peau…
De l’Irak à la France, en passant par Londres, Prague, Budapest et la Suisse, un thriller d’action où magouilles financières, enjeux géopolitiques et exécutions sommaires sont étroitement mêlés. Gray Man ? Un Jason Bourne dopé au Red Bull et aux amphétamines !

Sortie 19 mai

Ils sont treize, originaires des quatre coins du monde, et bien qu’issus de milieux différents, ils forment une famille : les Sensitive. Ensemble, ces hommes, femmes et enfants parcourent le Cirque, vaste désert dont ils sont prisonniers, à la recherche du Sarkpont, leur porte de sortie. Ils n’ont pour cela que douze chances et leur temps est compté… Dans un environnement hostile où des créatures assoiffées de sang sillonnent les nuits grises, leur quête peut s’avérer fatale.
Quelque part en Virginie, une adolescente tourmentée, obsédée par les déserts et les phénomènes météorologiques, est soudain victime d’hallucinations. Quand un concepteur de logiciels rencontré en ligne lui confie qu’il souffre des mêmes symptômes, McKenzie en vient à penser que ses parents lui cachent quelque chose…

Sortie 19 mai

Le roi du thriller bien informé s’attaque au grand sujet du moment : l’intelligence animale. Un corps est retrouvé flottant dans l’un des réservoirs de l’ Oceanário de Lisbonne. Tous les indices convergent vers la culpabilité de Maria Flor, qui est arrêtée. Un seul homme peut l’aider : son mari, Tomás Noronha.
Pour prouver son innocence, Tomás doit trouver le véritable auteur du crime. Cela le conduit au projet secret de la victime – et aux mystères du tableau le plus ésotérique de Jérôme Bosch Le Jardin des délices. Au bout de la quête se cache l’un des plus merveilleux secrets de la Nature : l’intelligence, les émotions et la conscience des animaux.
Avec Âmes animales, le maître du polar scientifique est de retour avec une aventure qui pointe la bestialité des hommes et révèle l’intelligence animale. S’appuyant sur les dernières recherches scientifiques en éthologie, José Rodrigues dos Santos nous oblige à regarder la face la plus sombre de l’humanité.

Sortie 25 mai

Chaque année, l’inspecteur David Groves reçoit une carte postale anonyme le jour de l’anniversaire de son fils, assassiné par des inconnus quatre ans plus tôt. Mais cette fois, le message est différent, et pourrait bien changer la donne : Je sais qui l’a tué.
À peine remis des traumatismes liés à la traque d’un tueur en série, l’inspecteur Mark Nelson se voit confier une nouvelle enquête. On vient de trouver une femme errant dans la rue, qui affirme être Charlie Matheson, décédée deux ans plus tôt dans un accident de voiture. Un mensonge, assurément. Et pourtant, il est bien arrivé quelque chose de terrible à cette femme. En quête de vérité, Groves et Nelson vont bientôt devoir traverser l’enfer, celui d’un passé qu’ils n’ont cessé de fuir.

Sortie 25 mai

Alors que le département V traverse une sale période, le suicide d’une femme oblige l’équipe de Carl Mørck à replonger dans une affaire non résolue de 1988…

Le destin de l’ours, Dario Correnti – Albin Michel, sortie 25 mai

3 réflexions sur “SORTIES MAI 2022.

  1. Quelques livres de plus dans ma pal.😉

  2. laplumedelulu dit :

    Ça promet. Merci pour la sélection, Aude 😘🙏

  3. Merci beaucoup pour cette sélection. J’en ai mis cinq dans ma liste d’envies, la sortie la plus attendue pour moi étant la nouvelle enquête du Département V. J’ai tellement hâte, depuis tout ce temps, de retrouver Carl, Assad et Rose ! 😍

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils