Aude Bouquine

BLOG LITTÉRAIRE

L’année 2022 arrive à grand pas et il est grand temps de prendre quelques résolutions personnelles. Avant, je vous préparais la liste des sorties mensuelles comprenant tout ce que je trouvais sur internet et qui pouvait, éventuellement, susciter mon intérêt. Autant dire une liste longue comme le bras dont il était impossible de venir à bout en un mois… À partir de janvier, je présenterai uniquement la liste de mes impatiences. Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas d’ajouts… (On ne se refait pas !) Il y a eu beaucoup d’abandons cette année, ce qui a provoqué un questionnement sur mes choix de lecture. Pour une fois ( il était temps…), je vais me faire confiance et ne pas céder à toutes les tentations !

Depuis l’ouverture de mon blog, mes goûts ont évolué. Vous avez peut-être remarqué que j’ai retiré les mentions thrillers, polars et romans noirs de ce dernier car en faisant une analyse précise de mes lectures de 2021, force est de constater que j’ai lu beaucoup plus de littérature blanche que de noire, même si je déteste ce genre de classification qui n’a, pour moi, aucun sens. (Cela ne veut pas dire que j’arrête de lire du noir, loin de là !)

Je vous prépare également un bilan lecture de mes coups de coeur 2021 qui sortira sous la forme de 2 volets : la littérature générale et la littérature dite de genre, les thrillers/polars/romans noirs.  C’était la seule manière de mettre en avant les romans qui m’ont le plus marqués sans qu’ils soient noyés dans la masse. Vous verrez, il y a des surprises liées à de belles émotions dans le classement.

Pour les sorties de janvier 2022, je vous propose de découvrir les 16 titres que je vais m’empresser de lire. L’avenir dira si j’ai eu du nez ! Bonne fin d’année les amis, laissez pousser vos envies. Je vous embrasse 😘

Sortie 5 janvier

« Entre la vie et la mort, il y a une bibliothèque, avec des rayonnages infinis et une multitude d’autres vies à essayer. » Lorsque Nora Seeds se retrouve un soir dans la Bibliothèque de Minuit, c’est sa dernière chance de tout refaire. Jusqu’à présent, sa vie ne lui semble être qu’une suite de remords et de regrets. Elle pense qu’elle a laissé tomber de nombreuses personnes – surtout elle-même. Mais dorénavant, les choses vont changer ! Les livres dans la Bibliothèque de Minuit lui donnent la possibilité de revivre sa vie autrement. Avec l’aide d’une amie bibliophile de longue date, elle n’a qu’à tendre le bras, tourner les pages et corriger ses erreurs pour inventer la vie parfaite. Pourtant les choses ne se déroulent pas comme elle l’imaginait – et ses choix remettent non seulement son existence, mais aussi la Bibliothèque de Minuit en question… Et avant que minuit sonne, elle doit répondre à l’énigme la plus importante : qu’est-ce qu’une vie heureuse ?

Sortie 5 janvier 

Benjamin, Pierre et Nils accomplissent les dernières volontés de leur mère : elle désirait que ses cendres soient répandues dans le lac bordant leur maison d’enfance, où une catastrophe a changé le cours de leur vie vingt ans auparavant. Le voyage se fait à travers un paysage familier, mais aussi à travers le temps : les trois frères désormais orphelins revivent les souvenirs de leur jeunesse passée, et observent le délitement des relations familiales qui les unissaient autrefois. Au fil des années, Benjamin est devenu de plus en plus détaché de la réalité, figé sur place alors que la vie continuait autour de lui.

Sortie 5 janvier

Au cours d’une tournée promotionnelle pour son dernier roman, un écrivain noir américain fait la connaissance d’un enfant à la peau si sombre qu’on le surnomme Charbon. D’abord rencontré dans la salle à manger d’un grand hôtel, le gamin d’une dizaine d’années réapparaît à chaque étape de la tournée et raconte sa vie, ses parents et leur idée folle : le pousser à devenir invisible pour ne pas avoir à subir le destin que sa couleur de peau lui réserve.L’enfant existe-t-il vraiment ? Affecté d’un étrange mal qui l’empêche de distinguer la réalité du produit de son imagination, l’écrivain serait bien incapable de le dire. Mais réelle ou fantasmée, cette rencontre va remettre en question son rapport à sa propre histoire, à sa condition et lui faire admettre une cruelle évidence : être noir aux États-Unis signifie vivre sous une menace constante.Comédie féroce, tragédie déchirante, manifeste contre la peur, l’oppression et les violences policières, L’Enfant qui voulait disparaître est tout cela à la fois.

Sortie 5 janvier

Le sable très blanc, l’océan turquoise. Voici ce que découvre Yohan à son réveil. Un endroit paradisiaque où il va entamer une nouvelle vie. Avoir une deuxième chance d’être heureux. Pour arriver sur cette île inconnue, il a signé avec une mystérieuse société qui promettait de le faire disparaître et d’effacer toute trace de son passé.
Les premiers jours, Yohan savoure son insouciance retrouvée.Même si peu à peu, un sentiment d’étrangeté le gagne. L’île héberge une dizaine d’habitants plus énigmatiques les uns que les autres. Pourtant les maisons abandonnées, les échoppes désertes dans les rues balayées par le vent, laissent penser qu’un jour ils ont été bien plus nombreux. Où sont passés les autres ?

Yohan veut comprendre. Mais jamais il n’aurait dû chercher à voir l’envers du décor. Car c’est bien connu, la connaissance fait voler en éclats le Paradis…

Sortie 5 janvier

Un homme a été tué par balles chez lui. Son ordinateur a également été visé. Lorsque les policiers arrivent, ils tombent sur la femme enceinte de la victime, l’arme à la main. Les inspectrices D.D. Warren et Flora Dane enquêtent.

Sortie le 6 janvier

À Hønefoss en Norvège, le policier Lars Lukassen enquête sur le meurtre présumé d’un ancien camarade de classe. Peu à peu l’ambiance de la petite ville se tend : une silhouette sinistre rôde autour des cours d’écoles et tourmente des enfants en leur chuchotant des histoires effrayantes. C’est là qu’une nouvelle enseignante, Johanna, rejoint la classe de la petite Annie, la fille de Lars. Ce dernier tombe rapidement sous le charme de la jeune femme qui semble pourtant exceller dans l’art du mensonge. Pourquoi ment-elle? Quels secrets a-t-elle amenés dans les profondes forêts de Hønefoss en fuyant ses terres natales près fjord de Nordgulen ? Perturbé dans ses investigations, Lars doit agir sur tous les fronts.

Sortie 6 janvier

Dans la nuit, elle regagne son hôtel après ce dîner avec un amour de jeunesse, retrouvé vingt ans plus tard. Elle se sent légère, grisée par la promesse de cette nouvelle aventure. Mais quatre hommes s’arrêtent soudain devant elle. Des mots échangés, une insulte, un regard qui refuse de se baisser. Ils repartent. On pourrait dire que rien ne s’est passé et pourtant demeure en elle une angoisse sourde. Son trouble grandit quand le corps d’une jeune fille est retrouvé le lendemain dans le même quartier. Pourquoi se sent-elle coupable de cette mort ? Qu’y a-t-il en elle qui dissuade ? Pourquoi lui trotte dans la tête le soupçon indigne de n’avoir pas été assez désirable ?

La Femme d’après nous conte la mécanique implacable d’une agression qui aux yeux de tous passera inaperçue. En écho à cette scène, avec finesse et sensibilité, Arnaud Friedmann explore les blessures et les désirs qui marquent la vie d’une femme tandis que le temps passe.

Sortie 6 janvier

Mai 2016. Dans une aile ultrasécurisée du Palais de justice, la juge Alma Revel doit se prononcer sur le sort d’un jeune homme suspecté d’avoir rejoint l’État islamique en Syrie. À ce dilemme professionnel s’en ajoute un autre, plus intime : mariée depuis plus de vingt ans à un écrivain à succès sur le déclin, Alma entretient une liaison avec l’avocat qui représente le mis en examen. Entre raison et déraison, ses choix risquent de bouleverser sa vie et celle du pays…
Avec ce nouveau roman, Karine Tuil nous entraîne dans le quotidien de juges d’instruction antiterroristes, au cœur de l’âme humaine, dont les replis les plus sombres n’empêchent ni l’espoir ni la beauté.

Sortie 6 janvier

Cela fait bientôt deux ans que Trig et Al, frère et sœur jumeaux, n’ont plus de contact avec leur père. Et voilà qu’il réapparaît dans leur vie et réclame « une dernière aventure » : un mois à sillonner ensemble en canoë les lacs du Canada. À la fois excités à l’idée de retrouver la complicité de leur enfance et intrigués par ces retrouvailles soudaines, les jumeaux acceptent le défi de partir au milieu de nulle part. Mais dès leur arrivée, quelque chose ne tourne pas rond, les tensions s’installent. Contrairement à ses habitudes, leur père paraît mal préparé à l’expédition, qui s’annonce pourtant périlleuse par ce mois de novembre froid et venteux. Tous les trois devront naviguer avec la plus grande prudence entre leurs souvenirs et la réalité qui semble de plus en plus leur échapper.

Sortie 6 janvier

Nico s’est exilé en Suède et a coupé les ponts avec sa famille. Sa grand-tante Suzanne est la seule à qui il a laissé une place dans sa vie. Et elle compte bien l’avoir auprès d’elle pour fêter ses cent ans. Entre eux s’est tissé un lien puissant, dont ni l’un ni l’autre ne soupçonne l’origine.
Depuis un siècle, une voix traverse les époques, désespérant de se faire entendre. Celle d’un fantôme qui hante chacun des membres de cette famille. Une voix qu’il faudra écouter pour rassembler les pièces du puzzle et se tourner, enfin, vers la lumière.

Sortie 12 janvier

« Un homme et une femme. Chacun de leur côté. Un homme qui ne dort pas et une femme qui s’assomme. Un homme sur sa tablette et une femme dans son bouquin. Un homme qui désire et une femme qui soupire. Un homme qui se désole, une femme qui s’enferme, les heures qui s’étirent. Et plus rien. Rien de rien. »Huit mois, deux semaines et quatre jours qu’il n’a pas fait l’amour avec Isa. Et ce soir, elle lui annonce qu’elle s’installe dans la chambre de Roxane, leur fille cadette qui vient de quitter la maison. Pourquoi le désir s’est-il fait la malle ? Comment a-t-il pu s’éteindre après de si belles années ? Le départ des enfants a-t-il été fatal ? Est-ce que tout doit s’arrêter à cinquante ans ? Lui refuse de s’y résoudre puisqu’Isa semble l’aimer encore.Amélie Cordonnier ausculte l’histoire d’un couple à travers le regardd’un homme blessé.

Sortie 13 janvier 

Prier Dieu, se vouer au Diable

Du haut de ses quatre-vingt-dix ans, Gabrielle de Miremont semblait inatteignable. Figée dans l’austérité de la vieille aristocratie catholique dont elle est l’incarnation. Sa devise :  » Ne jamais rien montrer, taire ses émotions « . Jusqu’à ce matin-là, où un gendarme vient lui annoncer la mort de son fils. Son fils cadet, son enfant préféré, le père Pierre-Marie, sa plus grande fierté. Gabrielle ne vacille pas, mais une fois la porte refermée, le monde s’écroule. Cet effondrement, pourtant, prend racine quelques semaines plus tôt, à la suite d’un article de presse révélant une affaire de prêtres pédophiles dans sa paroisse. Révoltée par cette calomnie, Gabrielle entreprend des recherches. Des recherches qui signeront sa perte. Ou sa résurrection.

Je suis la maman du bourreau raconte avec une subtilité et une justesse époustouflantes le calvaire d’une mère murée dans son chagrin. Un portrait dérangeant, qui touche au cœur, et rend un hommage vibrant à ceux qui osent dénoncer l’innommable.

Sortie le 13 janvier

Rose Napolitano se dispute avec son mari, Luke, à propos de vitamines prénatales. Elle lui avait promis qu’elle en prendrait mais ne l’a pas fait. De son côté, lui assurait, avant leur mariage, qu’il ne voudrait jamais d’enfant, mais il a changé d’avis. La suite de leur relation dépend maintenant de cette seule question : Rose se résoudra-t-elle à devenir mère ? La dispute prend fin et, avec elle, le mariage de Rose et Luke.
Mais le récit se poursuit – Rose est à nouveau en pleine dispute avec son mari. Seulement, cette fois, les choses prennent une tournure légèrement différente, et le destin de Rose aussi. Alors que la jeune femme hésite à abandonner la seule certitude qu’elle ait sur elle-même, elle se demande si elle pourrait imaginer son futur autrement. Neuf fois, Rose réinvente ainsi sa vie.

Sortie 20 janvier

Quand Anaïs n’a plus de nouvelles de sa sœur, celle-ci ne tarde pas à comprendre que sa disparition n’a rien de volontaire. Alors quand les corps mutilés de jeunes femmes sont retrouvés dans la région lyonnaise, le pire est à craindre… Le nouveau suspense de Chrystel Duchamp, auteur de L’Art du meurtreet de Le Sang des Belasko.

Sortie 26 janvier

Plus de 99% des hommes sont morts. Trois ans après la pandémie connue sous le nom de « The Manfall », les gouvernements tiennent bon et la vie continue – mais le monde d’après, dirigé par des femmes, n’est pas forcément meilleur que celui d’avant.

Miles, 12 ans, est un des rares garçons à avoir survécu. Et sa mère, Cole, le protégera à tout prix. En fuite après un acte de violence terrifiant – et poursuivie par son impitoyable sœur Billie – Cole ne veut qu’une chose : élever son enfant dans un endroit où il ne sera pas une réserve de sperme, un objet sexuel ou un fils de substitution. Pour y parvenir, elle n’aura pas d’autre choix que de travestir son fils et de prendre la route. Avec Billie aux basques… qui n’est jamais très loin.

Dans Afterland, Lauren Beukes mélange brillamment le suspense psychologique, le roman noir américain et la science-fiction, pour nous offrir un thriller féministe haletant, à l’humour noir ravageur, qui entre puissamment en résonance avec notre époque.

Sortie 27 janvier

Julien doit prendre la route pour Argelès-sur-Mer. Cela fait près de trente ans qu’il n’y est plus retourné. C’est là-bas, sur la plage, qu’il a abandonné son innocence, ses souvenirs d’une enfance heureuse et celui du visage de son père. C’est aussi là-bas que s’est installée sa mère, Louise, depuis plusieurs mois. Elle qui s’était promis de ne plus y remettre les pieds non plus. Ce trajet qui le ramène vers son passé, Julien n’a d’autre choix que de l’emprunter : sa mère a disparu. Du moins l’a-t-il cru, car elle est bien dans son appartement lorsqu’il arrive. À quoi joue-t-elle ? Louise veut lui parler. Elle doit lui parler. Mais après tant de silence, y a-t-il encore quelque chose à renouer ?

À travers le portrait de cet homme en route vers son passé, Éric Genetet raconte les silences infranchissables et les blessures vives de l’enfance. Mais au bout du voyage, la lumière inonde la plage entre les larmes et ouvre la voie de la renaissance. L’avenir est toujours à construire.

11 réflexions sur “SORTIES JANVIER 2022

  1. Fritz dit :

    Jolie sélection Aude ! J’en ai plusieurs sur ma liste (notamment le Eric G., Alex Schulman et le Karine Tuil). J’ai commandé, hier, « un loup quelque part » d’Amelie Cordonnier. Ce sera l’occasion de découvrir cette auteure et de pourquoi pas craquer sur son nouveau roman a paraître.
    Comme toujours j’ai hâte de lire tes retours sur toutes ces lectures! Belle journée ✨

    1. Aude Bouquine dit :

      Merci de ta fidélité ❤️

      1. Anonyme dit :

        Merci à toi de nous partager des précieux avis 🙂 tu me diras ce que tu as pensé du Eric Genetet? Je trépigne d’impatience de le recevoir 😂

  2. Matatoune dit :

    Une belle sélection …Je découvre qu’Amelie Cordonnier sort un nouveau. Ravie !

    1. Aude Bouquine dit :

      Moi aussi ❤️

  3. Le Matt Haig me tente beaucoup et je devrais recevoir Délivre-nous du mal 🙂

    1. Aude Bouquine dit :

      J’ai terminé le Matt Haig et j’ai vraiment beaucoup aimé.

      1. Hâte d’en lire ton avis 🙂

  4. Dominique F. dit :

    Hello
    Génial un nouveau Karine Tuill !
    Sans parler du reste bien sûr.
    Merci Aude pour toutes ces informations.

  5. Très belle sélection ! J’ai déjà pré-commandé respire…

  6. Sylviane+VanDamme dit :

    Tres belle selection,hate de decouvrir 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils