Aude Bouquine

Blog littéraire, chroniques, sorties, bilans lecture : passionnée de polars, thrillers et romans noirs mais pas seulement !

C’est déjà la fin du mois de mai et donc l’heure du bilan. Dix romans lus ce mois-ci malgré l’école à la maison et le déménagement qui approche. J’ai eu la main heureuse et donc eu un excellent mois de lecture. Dans les romans parus il y a plusieurs mois déjà, j’ai enfin eu du temps pour lire « J’irai tuer pour vous » de Henri Loevenbruck. C’est une lecture qui demande de l’assiduité pour ne pas perdre le fil. Ma recommandation est donc de le commencer lorsque vous avez un peu de temps devant vous. Pour le reste, ce ne sont que des romans parus avant le confinement, ou juste après. J’ai découvert la plume de Benoît Séverac et je ne peux que vous conseiller d’en faire de même. Je vais m’intéresser bientôt à ses romans jeunesse. Juste avant le confinement, sortait le quatrième opus des aventures d’Hannah Baxter, sous la plume de Sonja Delzongle. Rien à dire, c’est au carré, comme toujours chez elle. Enfin, pour parler des nouvelles sorties : le dernier Bernard Minier est très réussi dans son genre, anxiogène à souhait tout en vous donnant l’envie de partir en vacances à la montagne. La bonne surprise que je n’attendais pas est venue du roman de B.A Paris qui a su se renouveler et donner beaucoup de densité à ses personnages. Laurence Peyrin propose un roman sur la reconquête de soi dans « les jours brûlants », de quoi prendre un peu le temps de réfléchir à ce que nous avons oublié en acceptant les tâches répétitives du quotidien. Le dernier Guillaume Musso, sorti le 20 est à mon sens, un redoutable thriller à tiroir doté d’un message très intéressant sur le métier d’écrivain. Il clôt le triptyque « La fille de papier » et « La vie secrète des écrivains ». Enfin, je m’intéresse de plus en plus aux nouvelles et dans le genre, Lawren Schneider a su proposer un recueil passionnant sur les 7 péchés capitaux. Cela tombe fort bien puisque je vous rappelle que « Regarder le noir » sort le 11 juin. Je saisis l’occasion pour rappeler qu’on peut à la fois lire les grosses locomotives de l’édition, mais aussi s’intéresser de très près à des auteurs moins connus. Ce n’est pas incompatible ! Bref, allez farfouiller chez vos libraires. Bonnes lectures de juin à tous.

La nanny

Non chroniqué parce que je savais pas réellement quoi en dire. Pourtant, les personnages sont très attachants et j’ai eu beaucoup de plaisir à les retrouver chaque soir. C’était plutôt une chouette lecture, bien détendante !

 

Tuer le fils

TUER LE FILS, Benoît Séverac – La manufacture des livres, sorti le 6 février 2020.

 

J'irai tuer pour vous

J’IRAI TUER POUR VOUS, Henri Loevenbruck – Flammarion

 

L'homme de la plaine du nord

L’HOMME DE LA PLAINE DU NORD, Sonja Delzongle – Denoël, sortie le 11 mai 2020.

 

La vallée

LA VALLÉE, Bernard Minier – XO Éditions, sortie le 20 mai 2020

 

Sept péchés et un acte d'amour

SEPT PÉCHÉS ET UN ACTE D’AMOUR, Lawren Schneider – Black Tailor, sortie le 8 mai 2020.

 

Les jours brûlants

LES JOURS BRÛLANTS, Laurence Peyrin – Calmann-Lévy, sortie le 27 mai 2020.

 

Le dilemme

LE DILEMME, B.A PARIS – Hugo thriller, sortie le 28 mai 2020.

 

La vie est un roman

LE DILEMME, B.A PARIS – Hugo thriller, sortie le 28 mai 2020.

 

Mothercloud

En lecture…

Une réflexion sur “BILAN LECTURE MAI 2020.

  1. Quelques titres qui me tentent !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils