Aude Bouquine

Blog littéraire, chroniques, sorties, bilans lecture : passionnée de polars, thrillers et romans noirs mais pas seulement !

Samedi 8 juin, Livia Harman fête ses 40 ans. Cela fait vingt ans qu’elle pense à cette fête, c’est même devenu son obsession. Mariée très jeune à Adam à cause d’une grossesse surprise, Livia mère de Marnie et Josh, respectivement 21 et 19 ans, veut que cette fête soit parfaite, un second mariage en quelque sorte… Le premier, très précipité dû à la grossesse, a sonné le glas des relations entre Livia et ses parents.Elle ne les jamais revu malgré de nombreuses invitations et ceux-ci ne connaissent pas leurs petits-enfants. Une plaie restée béante à jamais. Malgré la perspective dune journée parfaite, Livia et son mari sont tous deux face à un dilemme : situation où lon doit choisir entre deux possibilités contradictoires comprenant toutes deux des désavantages. Livia cache un terrible secret à son mari depuis plus de 6 mois et Adam est le seul à détenir une information qui pourrait changer leurs vies à tout jamais. Qui fera le premier pas? Quand? Le lecteur devient le témoin privilégié de la valse de leurs émotions et oscille entre le récit raconté par Livia, et celui raconté par Adam. Roman choral, le lecteur découvre lhistoire de leur couple, la naissance de leurs enfants, lémergence des non-dits, des secrets, des frustrations et parfois des regains de haine, mais surtout, il est le spectateur de relations familiales totalement discordantes, en amont comme en aval. 

B.A Paris et moi c’est quitte ou double. Soit elle parvient à m’emporter dès les premières pages, soit elle me perd immédiatement. Je ne vais pas faire durer le suspense trop longtemps : j’ai littéralement dévoré ce roman ! Il est diablement bien fichu ! Roman choral axé sur l’alternance de deux voix, totalement immersif, avec l’accent mis sur la psychologie des personnages. Ça fait bien longtemps que je n’avais pas lu un roman psychologique aussi dense, et aussi accaparant.

Deux thématiques majeures y sont développées. En premier lieu, les relations familiales entre parents et enfants. D’abord les relations d’Adam avec Josh, l’enfant qu’il ne désirait pas. Josh fait les études que son père n’a pas pu faire parce qu’il est né. « J’ai toujours senti de la distance entre nous, mais la première fois où j’en ai vraiment pris conscience, c’est le jour où il est parti pour l’université de Bristol, là où j’allais pour le fuir, lui, dix-huit ans plus tôt. Et je vous garantis que l’ironie de la chose ne m’a pas échappé. » Une barrière invisible s’est construite au fil du temps entre le père et le fils, par manque de communication, parce que l’un a comme volé les rêves de l’autre. Ensuite, les relations entre Livia et Marnie, considérablement détériorées par un événement dont je ne parlerai pas, mais qui laisse suffisamment de séquelles pour que remontent à la surface les relations que Livia entretenait avec ses propres parents. « Tu ne penses pas que, à cause de mes parents qui étaient tordus, j’ai raté Josh et Marnie ? » Enfin, le jugement des enfants, devenus adultes, portés sur leurs parents. Par exemple, l’effet miroir entre le père et le fils, le côté psychologique est très bien construit « J’ai l’impression de me voir dans un miroir. Il souffre de se sentir rejeté, tout comme moi. Nous nous saignons à blanc l’un l’autre, me dis-je. »

En second lieu, B.A Paris explore très en profondeur la déception que nous parents, pouvons ressentir face aux actes de nos enfants. Comment réagir lorsqu’un enfant vous déçoit de manière si profonde que vous appréhendez de vous retrouver face à lui ? Là encore, la chose est abordée avec finesse en utilisant l’effet miroir et en prenant comme appui, l’analyse du rejet subi par ses propres parents.

Enfin, l’auteur met en lumière la toute-puissance du secret et de ses affres. Quand faut-il le révéler ? Comment ? Quelles seront les conséquences ? Comment gérer les dégâts collatéraux inévitables lors de la révélation ?

B.A Paris a construit un livre extrêmement dense d’un point de vue psychologique qui a l’art de vous obliger à vous placer dans la tête des personnages principaux et à explorer avec eux les possibilités d’action qui s’offrent à vous. Le suspense de l’intrigue est parfaitement distillé, par petites touches, sans en dire trop à la fois, avec l’éternelle épée de Damoclès qui pèse sur la tête des personnages : à quand la vérité ? Ce que j’ai particulièrement aimé, c’est la façon dont l’auteur fait comprendre que ces parents-là, tâtonnant un peu en matière de communication, sont totalement victimes (surtout la mère) de leurs enfances, ou de leurs jeunes années en couple. Même si les réactions sont parfois un peu disproportionnées lors des révélations, elles ont apporté un supplément d’âme aux personnages qui apparaissent trop lisses en début de roman.

Je ne savais rien du roman avant de le lire et je viens de découvrir que la 4e de couverture révèle un élément très important de l’intrigue. Lire le livre sans avoir eu connaissance de cet élément était doublement réjouissant. Donc, si vous le pouvez, ne la lisez pas. Si vous aimez les histoires de famille et le poids des secrets, ce roman est fait pour vous. Je dois bien avouer l’avoir dévoré !

#LeDilemme #NetGalleyFrance

9 réflexions sur “LE DILEMME, B.A PARIS – Hugo thriller, sortie le 28 mai 2020.

  1. J’ai beaucoup aimé ce roman, pareil je n’avais pas lu la 4eme de couv (on devrait les supprimer d’ailleurs😊)
    Hyper angoissant, addictif, prenant, les révélations qui s’enchaînent, bref jusqu’au bout j’ai été happée

    1. Aude Bouquine dit :

      C’était franchement une excellente lecture impossible a lâcher ! La 4eme en dit trop et ne pas savoir rend la lecture encore meilleure!

  2. Yvan dit :

    Tu es hyper convaincante, mais j’en ai soupé des histoires de secrets de famille. Et comme je n’avais pas du tout aimé son précédent livre…
    Mais je crois à ton enthousiasme ! C’est donc juste un choix personnel

  3. martinemartin85 dit :

    c’est sur Aude je vais le lire, j’aime les romans psychologiques choraux et en plus je m’intéresse beaucoup à la relation parents enfants. Ma pile de livres à lire devient haute depuis que je viens sur ce blog ! Merci

    1. Aude Bouquine dit :

      Avec plaisir !! De belles lectures à venir dans ce cas parce qu’en ce moment j’ai la main heureuse 😊

    2. Aude Bouquine dit :

      C’est vraiment très réussi ! Je n’ai pas pu le lâcher !

  4. Je pense que j’ai lu la 4eme mais pas de panique, j’ai une mémoire de poisson rouge 😁 Sans rire, il est noté !

    1. Aude Bouquine dit :

      Moi aussi 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils