Aude Bouquine

Blog littéraire, chroniques, sorties, bilans lecture : passionnée de polars, thrillers et romans noirs mais pas seulement !

Un livre qui arrive à point nommé dans une atmosphère actuelle très préoccupante. « Survivre », un titre qui donne des frissons face à ce que nous vivons actuellement, et qui remet en cause nos libertés individuelles pour le bien collectif. Ne serait-ce que pour ces raisons-là, il est intéressant de lire ce roman pour découvrir comment Vincent Hauuy imagine notre futur. Un futur proche, puisque nous sommes ici en 2035. La terre est en grande difficulté et connaît des « vagues migratoires sans précédent », des canicules meurtrières, des conflits qui explosent, des villes sous loi martiale, des guerres entre pays pour négocier le prix de l’eau. La pauvreté accrue provoque des guerres civiles sans précédent « Quand on a tout perdu, la perspective de la mort n’est plus un frein. » Florian Starck est ce qu’on appelle un survivaliste, et un exilé volontaire. Il a fui la société pour se réfugier en pleine nature, celle-ci lui ayant pris les deux êtres qui comptaient le plus dans sa vie. Il a quitté la société parce qu’il ne supportait plus l’espèce humaine. Il est appelé par sa sœur Claire, ministre de l’Intérieur pour participer à « un divertissement international sur le thème de la survie, la grande préoccupation du moment. » Son rôle officiel sera de coacher une participante pour l’aider à remporter le jeu. Sauf que sa véritable mission ne va pas s’arrêter là…

Vincent Hauuy sort de sa zone de confort (les thrillers classiques) pour nous proposer un roman dystopique et sa vision du monde dans quinze ans. Avant tout, sachez que ce n’est pas MA zone de confort habituellement, mais comme j’aime quand les auteurs sortent de la leur, je sors aussi de la mienne. La vision d’un avenir proche m’a toujours fortement angoissée, car nous vivons rarement dans des prairies à cueillir des pâquerettes en pique-niquant près d’une rivière aux eaux claires. L’auteur dévoile « une course entre l’homme et la nature », puis une course entre l’homme et l’intelligence artificielle. Autant dire que le monde 2.0 imaginé est très loin d’être un monde idéal, et on se demande ce que Florian qui a tenté de « créer un environnement autosuffisant » vient faire dans ce stupide jeu télé, comme en fleurissent déjà des dizaines en 2020. Sachez simplement que les choses ne sont pas aussi simples qu’elles paraissent, le reste c’est à vous de le découvrir.

Je ne sais pas si c’était la période parfaite pour commencer ce roman d’anticipation (avant l’annonce du confinement), toujours est-il qu’il a été terriblement anxiogène pour moi. Ce qui veut dire que la recette de l’auteur fonctionne, me direz-vous ! J’ai appris de nouveaux mots comme bushcraft ou collapsologues dont je n’avais même aucune connaissance. Vincent Hauuy possède un réel talent de conteur puisqu’en quelques chapitres, ce monde de 2035 devient le nôtre. Florian est devenu rapidement une copie de Mike Horn version augmentée MacGyver, et le jeu « Survivre », une imitation en beaucoup moins drôle de Koh Lanta. Nous sommes également, et il ne faut pas l’oublier au cœur des nouvelles technologies terriblement développées en quinze ans. L’intelligence artificielle a fait des bonds de géant et commence progressivement à remplacer les hommes que nous sommes. Il y a vraiment de quoi s’inquiéter.

Le réalisme du roman m’a mise mal à l’aise… J’étais tellement dans ce nouveau monde que j’ai eu peur qu’il soit le mien, alors que je sais très bien qu’il va être le mien. J’ai éprouvé plusieurs fois un réel malaise physique en lisant ce que nous avions fait de notre terre, et ce qui nous restait encore à détruire. À l’heure où nous sommes tous confinés dans nos maisons, ce roman n’a jamais semblé aussi réel : le monde entier est attaqué par un virus qui fait des milliers de morts. Vincent Hauuy en rajoute une couche pour bien nous expliquer qu’il s’agit là qu’un début : « Je me souvenais d’un projet pluridisciplinaire à grande échelle, principalement financé par les pays du G8, la Chine et l’Inde ; une coalition internationale qui avait pour but d’estimer les dangers liés à la fonte accélérée du permafrost. Au menu des réjouissances, une étude sur le méthane, le mercure et bien sûr les bactéries et virus prêts à se libérer de leurs gangues de glace. »

Jusqu’à présent, la transhumance consistait à déplacer saisonnièrement un troupeau vers de nouveaux pâturages. Vous allez découvrir qu’en 2035 ce n’est plus tout à fait le cas… et c’est terriblement oppressant. IL n’est pas facile de sortir un roman sur une thématique pareille en ces temps troublés. L’auteur n’avait sans doute pas prévu de s’inscrire aussi près d’une situation si anxiogène et si réelle. Toutefois, j’espère que ce texte trouvera son public parce qu’il est un excellent roman du genre et que fermer les yeux sur une situation existante n’est pas forcément la meilleure chose à faire. Vincent Hauuy m’apparaît aujourd’hui comme un lanceur d’alerte, transformant l’envers d’un jeu vidéo en réalité.

Je remercie les éditions Hugo thriller pour ce premier envoi de leur catalogue et Netgalley qui avait eu la gentillesse d’accepter ma demande.

#Survivre #NetGalleyFrance

4 réflexions sur “SURVIVRE, Vincent Hauuy – Hugo Thriller, sortie le 19 mars 2020.

  1. Yvan dit :

    Le hasard est parfois facétieux, et a une sacré humour noir. Incroyable que ce livre sorte maintenant.
    Je le lirai bientôt, même s’il sera lu d’un œil différent que celui que j’aurais eu un mois avant…

    Aimé par 1 personne

    1. Aude Bouquine dit :

      Je te conseille d’attendre un peu… cette lecture a été terriblement anxiogène pour moi, alors pour toi….

      Aimé par 1 personne

  2. Je ne suis effectivement pas sûre qu’il faut le lire en ce moment ! 😳

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :