Aude Bouquine

Blog littéraire, chroniques, sorties, bilans lecture : passionnée de polars, thrillers et romans noirs mais pas seulement !

Je l’avoue tout à fait honnêtement, j’ai commencé « Le dernier message » avec quelques appréhensions… Dans la bibliographie de Nicolas Beuglet, j’avais beaucoup aimé « Le cri », adoré « Complot », pas franchement aimé « L’île du diable ». Pour ce dernier, j’avais eu la dent un peu dure, tellement j’avais été déçue de la tournure qu’avait prise cette fin de …

Lire la suite

« La confidente » est un roman noir psychologique qui traite des relations au travail. Une secrétaire intérimaire, Christine, se voit confier l’un des postes les plus importants de la société : assistante particulière de Mina, à la tête de l’entreprise. Précédemment, elle était celle de Lord Appleton, le père de Mina. Mina est un personnage trouble, un …

Lire la suite

J’entends dire « je ne peux pas lire ce livre, il parle de la chasse » sous-entendu, il défend la chasse et les chasseurs. Détrompez-vous, ce roman ne fait en aucun cas l’apologie de la chasse, ni ne condamne celle-ci : il vous donne divers axes de réflexion. Des Pyrénées où Martin, garde d’un parc national cherche à …

Lire la suite

  Betty est la sixième enfant d’une fratrie de huit. Sa mère est blanche, son père est indien. Surnommée « la petite Indienne », Betty va apprendre les combats de ceux qui sont « mal nés », comprenez ceux dont la couleur de peau n’est pas blanche, et surtout assimiler ce que cela engendre d’être une femme, en 1960, …

Lire la suite

 » Malgré l’interdiction de son père, il continuait de lire aussi dans sa chambre, affinant une conception idéale du monde qui le conduirait plus tard à poser ses propres mots sur des feuilles blanches. Bien plus tard, lorsque, ayant beaucoup lu, il s’y autoriserait.(…) Ces livres qui, selon son père, abritaient le diable, le sauvaient lui. La littérature avait la faculté d’ensemencer son imagination et d’épandre sa richesse entre les murailles de la vallée, de transformer les pierres des carrières en diamants bruts, d’inventer un langage nouveau que lui seul était en mesure d’interpréter. »

Peut-on écorner un mythe ? Mettre au centre d’un roman un mythe iconique et révéler l’aspect obscur de sa personnalité en risquant de se mettre à dos tous ceux qui pensent qu’il est indécent de « salir » la mémoire de quelqu’un ? Voilà un procédé sacrément osé. Ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas ici de …

Lire la suite

Bienvenus à Mothercloud, un monde où travail, effort, courage sont récompensés, qui offre sécurité, toit au-dessus de la tête quand toutes les villes du monde sont désertées, que le réchauffement climatique a fait rage, et que l’eau n’est plus potable. Dans ce récit dystopique, Rob Hart donne vie à trois personnages qui racontent Mothercloud : Gibson …

Lire la suite

Je démarre la rédaction de cette chronique alors que je n’ai pas encore terminé le roman. C’est la première fois que cela m’arrive. Je veux être absolument sûre de rester dans l’émotion pure ressentie à la lecture de « J’irai tuer pour vous ». Henri Loevenbruck est un conteur de génie. Il fait partie de ces écrivains …

Lire la suite

Un livre qui arrive à point nommé dans une atmosphère actuelle très préoccupante. « Survivre », un titre qui donne des frissons face à ce que nous vivons actuellement, et qui remet en cause nos libertés individuelles pour le bien collectif. Ne serait-ce que pour ces raisons-là, il est intéressant de lire ce roman pour découvrir comment …

Lire la suite

Le roman commence le 6 avril 2009, quelque part en France. Nabil regarde son fils Léonard dormir. Le petit a 2 ans 1/2 et une terreur sourde étreint Nabil « car ça va trop bien. Tant d’harmonie ; cet amour si viscéral qu’il exhume les peurs les plus ancestrales. Peur qu’il arrive quelque chose à Léo, peur des maladies, …

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils