Aude Bouquine

Encore, toujours, tout le temps et partout …

Joli et très attendu mois de Mai ! Promis, après ça, ça devrait se calmer un peu et vous aurez toutes les vacances pour prendre enfin le temps de lire ce que vous avez casé dans vos PAL. Pour ma part, j’ai sélectionné 18 titres (eh oui, il faut bien faire des choix !) qui me font très envie.

D’abord, je voudrais mettre en lumière un livre de nouvelles qui sort le 16 mai « Écouter le Noir », sous le direction de l’ami Yvan Fauth, aux éditions Belfond. Un beau projet qui lui tient particulièrement à coeur. Pour ceux qui le connaissent, vous savez à quel point il est une belle personne. Pour ce recueil, il a tout naturellement travaillé avec de beaux auteurs. Fingers crossed Yvan !

Ensuite, le très attendu nouveau roman de RJ Ellory, « Le chant des Assassins » qui est toujours un évènement! Cet homme a tous les talents (allez découvrir ses photos ou sa musique) et je me réjouis de plonger dans ce nouvel opus. Rendez-vous le 16 mai aussi.

Enfin je terminerais en mettant l’accent sur le petit dernier de Céline Denjean, « Double amnésie », une auteur vraiment douée au réalisme d’écriture saisissant. Si vous ne l’avez encore jamais lue, c’est le moment! Disponible le 2 mai.

Vous noterez les sorties des nouveaux romans de Franck Thilliez, Vincent Hauuy, et de l’énigmatique Frédéric Mars 😉

Je vous laisse découvrir le reste de ma sélection et j’attends de savoir ce qui vous tente.

 

1 mai : 

Sex doll, Danièle Thiery – Flammarion

Sex doll

À Paris, l’ouverture d’un hôtel de passe 2.0, dont les pensionnaires sont des poupées de silicone, ne fait pas l’unanimité. Son jeune propriétaire, précurseur sur le marché du sexe, n’avait pas imaginé les réactions violentes que sa start-up provoquerait…
Dans le même temps, l’Office, dirigé par la commissaire Marion, est confronté à une série de meurtres atroces. Trois femmes sont retrouvées mutilées, des parties de leur corps trafiquées afin d’en faire des créatures parfaites.
La psycho-criminologue Alix de Clavery, dont l’expertise est indispensable sur ce dossier, a mystérieusement disparu. Si Marion devine que ces affaires sont liées, elle n’imagine pas à quel point.
De Paris au Japon, elle traque ce Docteur X qui l’obsède depuis quinze ans.

 

2 mai :

Double amnésie, Céline Denjean – Black Lab

Double amnésir

« Le jeu de piste ne fait que commencer mais sache qu’il te réserve plein de (mauvaises) surprises… »
Qu’est ce qui a poussé la fragile Abby Le Guen à tuer son mari, médecin respectable, d’un coup de fusil de chasse ? Pourquoi est-elle désormais murée dans le silence ?
Parallèlement, Manon, jeune mère et sœur jumelle de la gendarme Éloïse Bouquet, fait l’objet de harcèlement et de menaces. Quel sombre individu se cache derrière ces agissements et quel but poursuit-il ?
Lorsque Manon est finalement accusée du pire des crimes, sa seule défense tient en quelques mots : elle ne se souvient de rien… Fragilisée par le récent décès de l’homme qu’elle aimait, Éloïse se lance alors dans une contre-enquête qui la confrontera à son passé et à l’histoire de sa jumelle dont le chemin a croisé, pour le pire, celui des Le Guen…

 

Dans la toile, Vincent Haauy – Hugo

Dans la toile

Isabel Gros est une miraculée. Seule survivante d’une fusillade, elle a passé deux semaines dans le coma. Contrainte d’abandonner sa carrière de critique d’art et ne supportant plus la vie citadine, elle quitte Paris avec son mari, pour s’installer dans leur nouveau chalet, au coeur des Vosges. Souffrant de graves séquelles, Isabel pense se reconstruire grâce à la peinture. Mais le malaise qu’elle ressent dès son arrivée va rapidement se transformer en terreur.

 

Luca, Franck Thilliez – Fleuve Noir

Luca 2

 » Existe-t-il encore un jardin secret
que nous ne livrions pas aux machines ? « 

Partout, il y a la terreur.
Celle d’une jeune femme dans une chambre d’hôtel sordide, ventre loué à prix d’or pour couple en mal d’enfant, et qui s’évapore comme elle était arrivée.
Partout, il y a la terreur.
Celle d’un corps mutilé qui gît au fond d’une fosse creusée dans la forêt.
Partout, il y a la terreur.
Celle d’un homme qui connaît le jour et l’heure de sa mort.
Et puis il y a une lettre, comme un manifeste, et qui annonce le pire.
S’engage alors, pour l’équipe du commandant Sharko, une sinistre course contre la montre.
C’était écrit : l’enfer ne fait que commencer.

 

La vie en rose, Marin Ledun – Gallimard

La vie en rose

Ses parents étant partis en voyage, Rose se retrouve seule pour s’occuper de ses frères et soeurs. Elle est confrontée au cambriolage de Popul’Hair, le salon de coiffure où elle fait la lecture, découvre sa grossesse inopinée et apprend le meurtre de l’ancien petit ami de sa soeur. Tout en menant l’enquête, elle doit s’occuper du suivi scolaire de sa soeur et des peines de coeur de son frère.

 

De bonnes raisons de mourir, Morgan Audic – Albin Michel

De si bonnes raisons de mourir

Un cadavre atrocement mutilé
suspendu à la façade d’un bâtiment.
Une ancienne ville soviétique envoûtante et terrifiante.
Deux enquêteurs, aux motivations divergentes,
face à un tueur fou  qui signe ses crimes
d’une hirondelle empaillée.
Et l’ombre d’un double meurtre perpétré en 1986, la nuit où la centrale de Tchernobyl a explosé…

 

L’outrage fait à Sarah Ikker, Yasmina Khadra – Julliard

L'outrage fait à sarah

 » Sarah aurait tant aimé que son mari se réveille et qu’il la surprenne penchée sur lui, pareille à une étoile veillant sur son berger. Mais Driss ne se réveillerait pas. Restitué à lui-même, il s’était verrouillé dans un sommeil où les hantises et les soupçons se neutralisaient, et Sarah lui en voulait de se mettre ainsi à l’abri des tourments qui la persécutaient. Aucun ange ne t’arrive à la cheville, lorsque tu dors, mon amour, pensa-t-elle. Pourquoi faut-il qu’à ton réveil tu convoques tes vieux démons, alors qu’il te suffit d’un sourire pour les tenir à distance ?  »
Couple comblé, Sarah et Driss Ikker mènent la belle vie à Tanger jusqu’au jour où l’outrage s’invite à leur table. Dès lors, Driss n’a plus qu’une seule obsession : identifier l’intrus qui a profané son bonheur conjugal.

 

White, Bret Easton Ellis – Robert Laffont

White

Que raconte White, première expérience de  » non-fiction  » pour Bret Easton Ellis ? Tout et rien.  » Tout dire sur rien et ne rien dire surtout  » pourrait être la formule impossible, à la Warhol, susceptible de condenser ce livre, d’en exprimer les contradictions, d’en camoufler les intentions. White est aussi ironique que Moins que zéro, aussi glaçant qu’American Psycho, aussi menaçant que Glamorama, aussi labyrinthique que Lunar Park, aussi implacable que Suite(s) impériale(s). Loin des clichés toujours mieux partagés, plus masqué que jamais, Bret Easton Ellis poursuit son analyse décapante des États-Unis d’Amérique, d’une façon, comme il le dit lui-même,  » ludique etprovocatrice, réelle et fausse, facile à lire et difficile à déchiffrer, et, chose tout à fait importante, à ne pas prendre trop au sérieux « .
Que raconte White en ayant l’air à la fois de toucher à tout et de ne rien dire ? Peut-être que le fil à suivre est celui du curieux destin d’American Psycho, roman d’horreur en 1991 métamorphosé en comédie musicale à Broadway vingt-cinq ans plus tard. Ellis a dit autrefois :  » Patrick Bateman, c’est moi.  » Il ne le dit plus. Et si Patrick Bateman était devenu président ?

 

15 mai :

Alice, Heidi Perks – Préludes

Alice

Une enfant disparaît. Deux versions du drame. Une seule vérité. Harriet avait confié sa fille à sa meilleure amie Charlotte pour un après-midi à la kermesse de l’école. Charlotte est persuadée de n’avoir quitté Alice des yeux qu’une fraction de seconde. Le temps pour la fillette de se volatiliser. Dévastée, Harriet ne peut plus envisager de revoir Charlotte. Elle ne lui fera sans doute jamais plus confiance. Mais elle n’aura pas le choix. Car, deux semaines plus tard, les deux femmes sont convoquées par la police pour être interrogées séparément. Il semblerait que chacune d’elles ait des choses à se reprocher…

 

Le fossé, Herman Koch – Belfond

Le fossé

Robert est maire d’Amsterdam, aimé et respecté de tous, aussi bien des gens  » importants  » que du concierge de la mairie. Avec son épouse Sylvia, d’origine étrangère, et leur fille Diana, ils forment une famille heureuse.
Jusqu’au jour où, lors d’une cérémonie officielle, il aperçoit sa femme rire aux éclats avec son adjoint, l’insignifiant Maarten van Hoogstraten. Dès lors le soupçon d’adultère s’instille dans sa vie et le moindre détail fait l’objet d’une analyse minutieuse. Sylvia se comporterait-elle de la sorte si elle n’avait rien à se reprocher ? Et quand bien même, le fait de se comporter aussi normalement n’est-il pas suspect en soi ?
En parallèle Robert se trouve confronté à une problématique insoluble : ses parents, deux vieillards dynamiques, ont décidé de mettre fin à leur jour afin de  » mourir dans la dignité « . Comment réagir ? Doit-il les en dissuader ?
Lui, le  » maire à visage humain  » d’Amsterdam, qui se croyait au zénith, bon mari, bon père, se prend bientôt les pieds dans le tapis et laisse transparaître sa nature profonde, impulsive et obsessionnelle et aussi ses préjugés !

 

16 mai

Ecouter le noir, plusieurs auteurs – Belfond

53661789_492490724616891_597508939617140736_n

55540642_372840669978115_1030728826042187776_n

 

 

L’inconnue de l’équation, Xavier Massé – Taurnada

L'inconnue de l'équation

Quatre heures. La police n’a que quatre heures pour démêler ce qui ne semblait être au départ qu’un simple drame familial : un couple, Juliette et François, retrouvé carbonisé, leur fils, Julien, gisant au sol. Deux salles d’interrogatoires, deux témoins de la tragédie : la mère de François et une flic déjà présente sur les lieux. Deux versions, deux visions différentes. Accident, meurtre, ou vengeance ? Une toile d’araignée va se tisser peu à peu et d’une simple énigme va surgir une équation… aux multiples inconnues.

 

Le chant de l’assassin, RJ Ellory – Sonatine

Le chant de l'assassin

1972. Condamné pour meurtre, derrière les barreaux depuis plus de vingt ans, Evan Riggs n’a jamais connu sa fille, Sarah, confiée dès sa naissance à une famille adoptive. Le jour où son compagnon de cellule, Henry Quinn, un jeune musicien, sort de prison, il lui demande de la retrouver pour lui donner une lettre. Lorsqu’Henry arrive à Calvary, au Texas, le frère de Riggs, shérif de la ville, lui affirme que la jeune femme a quitté la région depuis longtemps, et que personne ne sait ce qu’elle est devenue. Mais Henry s’entête. Il a fait une promesse, il ira jusqu’au bout. Il ignore qu’en réveillant ainsi les fantômes du passé, il va découvrir un secret que les habitants de Calvary sont prêts à tout pour ne pas voir divulguer.

 

Le bûcher de Moorea, Patrice Guirao – La Bête Noire 

IMG_1509

 

23 mai :

Tu tueras le roi, Dazieri Sandrone – Robert Laffont

Je sais que tu sais, Macmillan Gilly – Les escales

 

29 mai :

La lame, Frédéric Mars – Métropolis

56697046_2435914269775340_3904752418893594624_o

Couverture non définitive…. Pas de 4ème 😦

 

Dîner à Montréal, Philippe Besson – Julliard

Diner à Montréal

Ils se sont aimés, à l’âge des possibles, puis quittés, sans réelle explication. Dix-huit ans plus tard, ils se croisent, presque par hasard, à Montréal. Qui sont-ils devenus ? Qu’ont-ils fait de leur jeunesse et de leurs promesses ? Sont-ils heureux, aujourd’hui, avec la personne qui partage désormais leur vie ?
Le temps d’un dîner de retrouvailles – à quatre – chaque mot, chaque regard, chaque geste est scruté, pesé, interprété. Tout remonte à la surface : les non-dits, les regrets, la course du temps, mais aussi l’espérance et les fantômes du désir.
À leurs risques et périls.

5 réflexions sur “SORTIES MAI 2019

  1. sonia dit :

    Nos pal vont encore grossir !

    Aimé par 1 personne

    1. Aude Bouquine dit :

      Vivement les vacances !!

      J'aime

  2. Pour moi ce sera mon chouchou « Le chant de l’assassin » de RJ Ellory 😉

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :