Aude Bouquine

Blog littéraire, chroniques, sorties, bilans lecture : passionnée de polars, thrillers et romans noirs mais pas seulement !

L’aventure a commencé cet été par de petites cartes postales postées sur internet signées Ginie.
Ces cartes s’adressent à une grand-mère et commencent toutes par « Chère Mamie »
Virginie Grimaldi  y raconte des tranches de vie, ses vacances, les aventures de sa vie de tous les jours, celles de Madame Tout le Monde, mais aussi ses reflexions personnelles sur la vie, le temps qui passe, l’enfant qui grandit.
Pas difficile de s’identifier à cette Ginie qui fait toujours des boulettes, se retrouve dans des situations de honte terribles dont elle rit elle-même et qui font rire le lecteur. 
Oui, j’ai ri.
J’ai même beaucoup ri. Et mon rire raisonnait dans la nuit tombante, au rythme des « mais qu’est ce qui te fait autant rire maman? » Oui d’habitude, mes lectures ne font pas rire, mais ici, c’est le bain de Jouvence et qu’est ce que ça fait du bien !!!

Virginie Grimaldi a beaucoup d’humour, une façon bien à elle de dire les choses, beaucoup d’auto-dérision aussi. Mais pas seulement.
Elle éprouve aussi une grande tendresse pour cette fameuse grand-mère, sa famille, ses amis et une exprime sa nostalgie des moments de vie qui passent trop vite. (la carte sur le déménagement est très émouvante)

Et puis, ce livre c’est pour une bonne cause :
http://www.cekedubonheur.fr
Une association qui aide à améliorer les conditions de vie des enfants hospitalisés. C’est un beau projet, pour une belle cause.

J’ai eu envie moi aussi, de laisser une lettre à Ginie pour qu’elle se sente un peu moins seule. c’est parti :

Chère Ginie,
Je pars du principe que ma balance est en panne, ou alors qu’elle n’est pas placée sur une surface assez plane pour afficher un poids auquel je pourrais me fier. Essaye, ça aide… à ne plus monter dessus.
On aurait pu être copines de vacances, je connais à peu près tous les endroits dont tu parles,  Pornic surtout. Mais moi, je ne ne suis pas allée à la chasse au crabe, j’avais trop peur qu’ils ne me sautent dessus.(et surtout du ridicule si ça devait se produire – tu vois, je suis plus raisonnable que toi)
Comme toi, j’ai une grand-mère formidable qui du haut de ses 92 ans, ne m’envoie heureusement pas de mails, c’est bien suffisant quand elle hurle dans mon téléphone parce qu’elle n’entend plus très bien, et qu’elle me demande toutes les 3 minutes où je vis maintenant, parce qu’elle ne s’en souvient plus.
Quand on est parent, on a souvent envie de se suicider en voiture après le 10000 ème « c’est quand qu’on arrive », c’est normal, pas de panique, ça arrive à des gens très bien.
On est tous oscarisés pour l’ensemble de notre oeuvre et c’est dommage que cela ne se sache pas, on ferait vraiment un tabac !
Moi aussi j’ai la peur du vide, je suis claustrophobe et agoraphobe en plus. Quelle belle expérience quand on est mariée avec un monsieur qui ne rêve que de t’emmener voir les bouts du bout, si possible en hauteur et que tout le monde se marre quand tu fais la respiration du petit chien pour essayer de te raisonner (j’aurai accouché au moins 500 fois dans ma vie).
Oui, j’ai aussi une légère tendance à penser que le lexomil va régler tous mes problèmes.
Du coup, dès que je m’énerve, la famille entière me balance « t’as pris ton Lexo » ? On a ce qu’on mérite, n’est ce pas ?
Organiser les fêtes d’anniversaire de mes enfants reste mon activité préférée… Celle où j’aimerai beaucoup leur faire bouffer leur gâteau par les narines. Ca ne prend pas beaucoup de temps, 2 semaines pour toi ?? Mais tu es très mal organisée !!! Mes filles me préviennent la veille pour le lendemain, c’est tellement plus fun comme ça! Tu cours comme une malade mentale au supermarché pour trouver de quoi nourrir une horde d’ados qui n’ont rien bouffé depuis 3 semaines, tu balances tout sur une table, et hop c’est prêt ! Si tu veux vraiment te marrer, tu coupes le wifi. Là, la fête commence vraiment !
J’ai eu 40 ans aussi et j’ai disjoncté 11 mois avant. Je voulais une fête surprise avec mes amis. Au lieu de ça, l’Homme m’organise un voyage surprise à New York… Si c’est pas une honte ça !! J’ai failli pas monter dans l’avion, j’arrêtais pas de chialer, je me disais que décidément il n’avait rien compris, j’ai failli demander le divorce en plein ciel.
J’ai eu l’air bien débile, quand en poussant les portes d’un restaurant new-yorkais, j’ai vu tous mes amis crier « Surprise !!! ». J’ai failli m »évanouir, et m’enfuir… de honte…
Quand je pars en vacances, je prends toujours une vingtaine de livres, et 2 liseuses, et un iPad. Mon mari a renoncé à me faire entendre raison, je n’ai pas à faire de promesses sexuelles, il paie le supplément bagage et il se tait.
Je ne fais plus de vélo, ça fait longtemps que j’ai abandonné cette idée. Le vélo finit toujours sur la tronche de quelqu’un, surtout quand les côtes me saoulent grave et que je suis obligée de respirer comme une vache. La scène des randonneurs avec Karine Viard tu la vois ? Ben c’est moi. « Abandonnez-moi ici, je vais vous ralentir.  »
Mon montre connectée ne me dit jamais que je suis décédée quand je passe ma journée à lire sans lever mes fesses du canapé, mais toutes les 10 minutes elle affiche « respire » au cas où j’oublierai. Tu dois avoir un problème de paramétrage.
Jusqu’au prochain été, quand tes cartes recommenceront à circuler, j’essaierai de ne pas faire de « burne août », histoire de pouvoir rire encore un peu en lisant tes aventures.
Trêve de plaisanterie, l’association CeKedubonheur je ne la connaissais pas.
C’est bien ce que tu fais. Ce geste t’honore. Ca te donne un coeur gros comme ça, et ça te va bien (et celui là non plus, il ne rentre pas dans le maillot).
A bientôt ma Ginie
Bisous à toi et aux tiens
Aude

%d blogueurs aiment cette page :