Aude Bouquine

BLOG LITTÉRAIRE

Roger a l’ambition qui raye le parquet. Nommé ministre, il a l’avidité de la réussite chevillée au corps : il se doit d’apporter sa pierre à l’édifice. Pour asseoir « son règne », il lui faut trouver un sujet à sa mesure, un sujet qui gardera une place particulière dans l’Histoire. Roger est un homme frustré depuis l’enfance, …

Lire la suite

2011 : Fermeture de la « Dozier School » à Marianna, Floride. « Nickel boys » est librement inspiré de l’histoire de cette école. (Sous réserve qu’il soit approprié d’appeler ce centre de tortures « école ») 2020, quelques faits : 12 mars, mort de Breonna Taylor tuée de 8 balles alors qu’elle dormait. 25 mai, mort par étouffement de Georges Floyd 12 juin, mort de Rayshard Brooks, tué alors qu’il …

Lire la suite

Garance, 15 ans, passionnée de danse est en classe de Seconde. Elle cherche à attirer l’attention du beau Vincent, coqueluche d’un clan de Terminale. Trois ans d’écart, c’est une échelle très haute à grimper pour être digne d’intérêt, il va falloir redoubler d’efforts pour être acceptée. Garance a de la chance, elle bénéficie d’un atout rare : …

Lire la suite

« Que deviennent nos rêves de jeunesse ? Nos illusions ? Comment accepter d’être ce que nous sommes devenus ? Ce que le temps, le pouvoir, ont fait de nous ? » Voici les quelques phrases qui présentent la quatrième de couverture. Cette présentation illustre parfaitement les thématiques du roman : suivre les destinés de plusieurs protagonistes, des années 1980 aux années 2020 dans …

Lire la suite

Voici enfin le dernier volume de la trilogie de Patrick Bauwen. On peut dire qu’il était sacrément attendu par les lecteurs ayant lu « Le jour du chien » et « La nuit de l’ogre ». Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas le lire en one-shot, bien au contraire, vous y perdrez simplement sur le …

Lire la suite

Il y a des romans qui vous émeuvent. Il y a des romans qui vous émeuvent et vous blessent.  Il y a des romans qui vous émeuvent, vous blessent, vous révoltent et vous terrassent par la justesse et la force des mots.  Une histoire romanesque, mais tellement réelle qu’elle pourrait raconter votre propre vie, ou …

Lire la suite

C’est certainement la chronique la plus difficile à écrire cette année, et sûrement celle que je ne m’attendais pas à devoir écrire… Tout d’abord, parce qu’entre les éditions Cosmopolis et moi, c’est une grande histoire d’amour depuis le début : j’ai une très grosse partie de leurs publications dans ma bibliothèque. Ensuite, parce que si vous …

Lire la suite

Que savez-vous de l’histoire d’Haïti en 1984 ? En 2010 ? Si ce n’est ce séisme terrible qui s’est abattu sur le pays le 12 janvier de cette année-là ? Peut-être comme moi, pas grand-chose. À peine, le situer sur une carte, rien sur les évènements historiques, les problématiques ou encore les enjeux. Le prétexte du thriller est souvent …

Lire la suite

C’est déjà l’heure du bilan lecture d’août. Vous connaissez la musique maintenant : je ne vois pas le temps passer ! Ce mois-ci, j’ai lu 11 romans et j’en ai chroniqué 4 seulement. Autant vous dire que je suis très très en retard ! Les mois d’été sont ainsi faits : on lit beaucoup sans forcément prendre le temps d’écrire son ressenti. …

Lire la suite

Joli titre que ce « Un jour viendra couleur orange » pour un roman aux couleurs arc-en-ciel où la désespérance flirte avec la misère sociale. « Mais la misère, c’est pas de savoir le prix des choses, c’est de ne pas pouvoir se les payer. » Sous fond de guerre sociale, Grégoire Delacourt explore le conflit des gilets jaunes …

Lire la suite

Septembre arrive bientôt et je dois dire que je le réalise à peine ! Je me souviens très peu des premiers mois de l’année tant ils ont été chaotiques et parfois surréalistes. Nous sommes beaucoup à nous être réfugiés dans la lecture, avec des hauts et des bas, pour tenter de pallier à cette atmosphère anxiogène. …

Lire la suite

 » Malgré l’interdiction de son père, il continuait de lire aussi dans sa chambre, affinant une conception idéale du monde qui le conduirait plus tard à poser ses propres mots sur des feuilles blanches. Bien plus tard, lorsque, ayant beaucoup lu, il s’y autoriserait.(…) Ces livres qui, selon son père, abritaient le diable, le sauvaient lui. La littérature avait la faculté d’ensemencer son imagination et d’épandre sa richesse entre les murailles de la vallée, de transformer les pierres des carrières en diamants bruts, d’inventer un langage nouveau que lui seul était en mesure d’interpréter. »

Voici un primo roman qui devrait marquer cette rentrée littéraire tant il prend aux tripes ! Une fois encore, je suis plus que jamais convaincue qu’il reste beaucoup à découvrir chez les romanciers qui ont décidé de prendre leur courage à deux mains pour écrire des textes d’une telle densité. « Ce qu’il faut de nuit » est …

Lire la suite

Vous connaissez maintenant le principe et mon obsession des sorties à venir. Voici donc ma liste non exhaustive des sorties notées pour la rentrée littéraire du mois d’août 2020. Plus que jamais, il me paraît indispensable de soutenir les auteurs après un premier semestre très difficile pour la chaîne du livre. N’hésitez pas à précommander  à …

Lire la suite

C’est l’histoire d’une femme excessive, passionnée, sans filtres. Elle a jeté son dévolu sur M. et veut consacrer sa vie entière à l’aimer. Rien d’autre n’a d’importance, juste l’aimer. Pas d’autres buts, pas de désir de carrière, simplement l’aimer. Consacrer son temps, son énergie, son être tout entier à l’aimer. Dans le cœur de cette …

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils