Aude Bouquine

Blog littéraire, chroniques, sorties, bilans lecture : passionnée de polars, thrillers et romans noirs mais pas seulement !

Les gares, comme les aéroports m’ont toujours fascinée. Il y a ceux qui partent et laissent sur le quai des mains qui se pressent, des sourires parfois, des pleurs souvent, et ceux qui se retrouvent, s’étreignent, rient très fort ou hurlent de joie.

Ce livre est un joli livre sur les départs.
Quatre personnes prennent un train pour Rennes : deux femmes, deux hommes.
Les motivations de ce voyage sont différentes pour chacun, mais le voyage en lui-même est le moment où, seul, confronté à soi-même, chacun refait le chemin de sa vie et analyse les décisions prises, les choix bancals, les regrets, les espoirs.

Lisa, vient passer une audition,
Suzanne se séparer de quelque chose de précieux,
Gabin projette de régler ses comptes
Philippe se prépare à dire au-revoir à un être cher.

Parfois les destins s’emmêlent et s’entremêlent,
Parfois c’est simplement le destin qui s’en mêle.
A l’arrivée, les choses ne se passent pas toujours comme prévu, mais peuvent aussi se passer mieux que prévu.

Vous avez déjà joué à ce jeu là ? Vous prenez un verre à la terrasse d’un café, vous regardez les gens passer, et vous imaginez :
Cette femme, qui va-t-elle rejoindre ? Qu’y a-t-il dans le sac de cet homme ? Pourquoi cette jeune fille sourit-elle béatement, et lui, pourquoi jette-t-il des regards affolés autour de lui ?
Ce livre est un instantané de ces moments là.

Une jolie parenthèse sur les hasards de la vie, les rencontres fortuites, la providence et les surprises inattendues qui nous sont (encore?) réservées.
J’avais la sensation de me trouver dans un film de Lelouch….et j’ai beaucoup aimé cette sensation là.

 

Une réflexion sur “DEPARTS, Hervé Commère – Atelier IN8

  1. Yvan dit :

    Voilà bien un petit livre que peu de gens connaissent. Une sympathique sucrerie au goût amer, entre deux roman de cet auteur que je trouve exceptionnel

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :