Aude Bouquine

Blog littéraire, chroniques, sorties, bilans lecture : passionnée de polars, thrillers et romans noirs mais pas seulement !

Tout commence par l’enlèvement d’un enfant … Encore me direz-vous ?
Sauf que celui là est rendu à sa famille après quelques jours.
Plutôt inhabituel comme scénario mais ça n’en fait un meilleur bouquin pour autant !
J’avais un peu l’impression de me retrouver devant un hold up littéraire, de ces bouquins que beaucoup ont trouvé géniaux quand vous, vous trouvez ça fade à mourir.

Déception, déception, déception …

J’ai vu venir le déroulé de l’histoire à des kilomètres et cela, à mon sens, à cause d’une erreur majeur de l’auteur : à trop accentuer les voix et les détails psychologiques de certains personnages, le suspicion du lecteur est très vite déclenchée et les fils de l’intrigue rapidement suspectés.
L’auteur choisit de nous offrir de petits chapitres courts laissant ainsi la parole au kidnappeur.
C’était une bonne idée sur le papier.
En réalité, ces apartés sont cousus de fil blanc. Les allusions sont beaucoup trop évidentes et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, vous savez qui a fait quoi et pourquoi.
J’ai lu les 50 dernières pages en diagonale… en soupirant, attendant un éventuel twist qui n’est pas arrivé.

Concernant les personnages, ce n’est guère mieux.
Le personnage masculin est pathétique à souhait, je n’arrêtais pas de me demander si ce genre de gars peut exister en vrai…. Un homme sans caractère qui est tjs accroché au cordon ombilical de maman,
On est proche du degré zéro de la virilité,
Charisme d’une huître,
Intelligence d’un calamar,
Autonomie d’un bébé qui vient de naitre.
Même le personnage de la fillette manque cruellement de crédibilité : aucune gamine au monde ne se comporte de cette façon là, ni n’a les réflexions qu’elle peut avoir.
Le personnage féminin ? Une pomme qui ne semble pas voir le bout de son nez…

Enfin bref, c’est raté, raté, raté !

Aux premières pages,on entre dans la danse et puis tout s’écroule très rapidement faute d’idées ingénieuses, de personnages crédibles, de situations originales.
Pour moi c’est un flop complet.

Et la fin !!!! Chapitre 19 je meurs d’étouffement devant le non-sens du truc.
Chapitre 20, ça se termine franchement en eau de boudin.

Rien n’aura trouvé grâce à mes yeux, même pas l’écriture…

%d blogueurs aiment cette page :