Aude Bouquine

BLOG LITTÉRAIRE

Si vous êtes curieux de savoir quels sont les romans qui paraissent au mois d’avril 2022, jetez un coup d’œil sur ma liste, non exhaustive, et pas encore rallongée par celles des copains. Beaucoup de tentations encore ce mois-ci ! Dans les évènements à venir, j’aurai la joie de participer aux Quais du polar qui se dérouleront les 1-2-3 avril 2022 à Lyon et d’en découvrir un peu les coulisses. Deux ans sans salon c’est long (les derniers Quais du polar remontent à 2019 et j’avais fait le déplacement de Californie pour m’y rendre !), ce seront les premières vraies retrouvailles. J’espère pouvoir vous y rencontrer, n’hésitez pas à me faire un signe. Alors, dans cette sélection, quels romans vous font envie ? Lesquels ai-je oubliés ? (Je sais, je prends des risques !) Prenez soin de vous et des vôtres, je vous embrasse. 

Sortie 2 avril

Le retour tant attendu des deux enquêteurs Wilkes et Bennett. Pour un crime ? Non ! Pour un mariage, celui de Bennett. Mais cet heureux événement dans leur belle Londres victorienne va virer au cauchemar lorsqu’un cadavre s’invite à la fête. Wilkes et Bennett ne sont pas sur l’affaire. Ils devront naviguer entre trahison, mystère et part d’ombre. Dans leur ombre.

 

Sortie 6 avril

En avril 1912, Letta et Molly Alistair, deux jeunes sœurs rescapées du naufrage du Titanic dans lequel le reste de leur famille a péri, débarquent à New York. Molly, absente, est plongée dans un profond mutisme. Letta doit puiser très loin en elle pour survivre dans cette ville qu’elle n’aime pas. Elle trouve un poste de vendeuse dans la pharmacie-apothicaire C.O. Bigelow.

 

Sortie 6 avril

Dès qu’il l’a vue, Lancelot est tombé amoureux de Rose. Et depuis deux ans, ils vivaient un bonheur parfait en Martinique, l’île natale du jeune homme. Mais Rose a été frappée par une leucémie, si grave que seule une greffe de moelle osseuse paraît pouvoir la sauver. Son seul parent est son père, qui a amarré aux Antilles le bateau avec lequel il court le monde depuis plus de vingt ans. Il accepte de faire un test pour mesurer sa compatibilité avec Rose. Mais lorsque les résultats tombent, c’est la stupeur pour le jeune couple : David Normand n’est pas le père biologique de Rose. Et il disparaît en ne laissant en tout et pour tout qu’une carte du Finistère, où l’île d’Ouessant est marquée d’une croix rouge et de quelques mots sybillins : « Là où tout a commencé. »

 

Sortie 6 avril

Gunflint, Minnesota, 2017. Prise dans les glaces d’un mariage aux promesses cryogénisées, Greta vacille et trouve une diversion idéale se plongeant dans le passé familial. Une rencontre inattendue et la découverte de l’incroyable destin d’Odd Einar Eid, arrière-grand-père de son grand-père, sur les glaciers du Spitzberg en 1897 vont profondément marquer ses choix.
Roman d’aventure, roman d’amour, « Au nord du Nord » renoue avec le pouvoir magique des récits qui ne meurent jamais et rallume la foi en la puissance de la vie et ses réserves d’élans insoupçonnées.

 

Sortie 7 avril

Une île de l’Atlantique battue par les vents, le brouillard et la neige. Un flic qui a disparu depuis six ans et dont les nouvelles missions sont classées secret défense. Sa résidence surveillée, forteresse imprenable protégée par des vitres pare-balles.

Une jeune femme qu’il y garde enfermée. Et le monstre qui les traque. Dans les brumes de Capelans, la nouvelle aventure du capitaine Coste se fera à l’aveugle.

 

Sortie 7 avril

L’action se déroule au Strongyle, un hôtel de Stromboli où séjournent plusieurs couples et familles. Il y a aussi un enfant de 10 ans, Tom, qui ne se sépare jamais de ce mystérieux Gris qu’il est seul à voir avec son frère et sa sœur. Il y a enfin une adolescente, Giulia, grandie trop vite après la mort de sa mère.
Tous vont apprendre à se connaitre, à s’apprécier, à s’aimer même pour certains, jusqu’à l’éruption du volcan qui décidera du sort de chacun dans ce roman choral. Le propriétaire de l’hôtel, Guillaume de la Salle, est français. Il s’est associé à Matheo, avec lequel il a vécu un passé sombre quand ils appartenaient à la Direction du Renseignement militaire. D’autres clients s’installent cet été-là. Anton et Sevda, un couple charismatique. Lui est chirurgien et travaille sur les zones de conflits. Elle est une ancienne infirmière qui a élevé leurs trois filles et veille jalousement sur leur couple. Il y a Lior, un océanologue de 25 ans, qui a vécu adolescent sur l’île, en sauvant sa mère d’une mort certaine. Ethel et Sebastiàn, frère et sœur, arrivent d’Uruguay après une enfance douloureuse. Elena, la comtesse italienne, privée de l’usage de ses jambes, se remémore ses souvenirs sur l’île dans l’ombre d’un mari disparu trop tôt. Abigale, une ravissante Américaine, attend son amant Eytan, marié à une autre femme. Gaetano, le guide, ami du père de Giulia, élevé pratiquement avec sa fille dont il est épris. Et Marco qui loue volontiers sa barque pour faire le tour de l’île.
Le volcan, toujours en activité, va se réveiller, tout comme la conscience éveillée des personnages et de leurs secrets. Cet été-là est celui de tous les dangers.

 

Sortie 7 avril

Le deuxième volet de la trilogie de la ville blanche !

Pays basque espagnol, 2016. Un tueur en série s’attaque aux femmes enceintes. Comble de l’horreur, l’individu semble s’inspirer d’un rite ancestral consistant à brûler les victimes avant de les pendre par les pieds pour les immerger dans un chaudron datant de l’âge de bronze.
L’affaire est aussitôt confiée à l’inspecteur et profiler Unai López de Ayala, dit Kraken. Appelé sur la première scène de crime, ce dernier découvre, horrifié, que la victime n’est autre qu’Ana Belén Liaño, son amour de jeunesse.
Une révélation qui va replonger l’inspecteur vingt-cinq ans en arrière, dans un passé qu’il croyait profondément enfoui…

 

Sortie 7 avril

Epidémies, tempêtes, tsunamis, canicules… La nature, devenue incontrôlable, réduit l’homme à l’impuissance. Pour mieux appréhender les dérèglements climatiques, une journaliste scientifique enquête sur les tempêtes en cascade qui ont sévi une cinquantaine d’années plus tôt dans le pays. En pleine nature, dans les ruines d’un petit village autrefois avant-gardiste, elle découvre, conservés dans une maison abandonnée, le journal et les lettres de deux soeurs. Mel, enceinte, qui s’est réfugiée là avec sa famille juste avant la catastrophe. Et Laura, médecin, qui a fait le choix de rester en ville pour soigner les malades de l’hôpital. Face à l’adversité : deux tempéraments, deux points de vue. Un voyage initiatique au coeur de la folie climatique.

 

Sortie 7 avril

Amélie, architecte d’intérieur mariée à son amour de lycée et heureuse maman d’un petit garçon, vient de remporter une épreuve médicale. Elle est guérie.
Après le soulagement et la joie, vient le temps des questionnements.
Animée par un formidable appétit de vivre, Amélie trouve soudain son existence
fade. Et pourquoi, alors que tout va pour le mieux, se sent-elle si mal ? Bien décidée à embrasser pleinement cette deuxième vie et à ne plus laisser la raison, la peur et les doutes la gouverner, la jeune femme ose partir en quête d’elle-même. De petits en grands changements, trouvera-t-elle le bonheur auquel elle tend ?

 

Sortie 7 avril

Au cours des vingt-cinq chapitres que compte le roman – correspondant aux 25 années de prison encourues par les criminels -, cinq narrateurs prennent tour à tour la parole :
Un avocat et son frère, un herboriste, deux collecteurs de créances. Ces cinq hommes sont liés par un pacte criminel :
Tous ont pris part au kidnapping et à l’assassinat d’un chef d’entreprise fortuné, dont ils ont dissous le corps dans de l’acide sulfurique, espérant que leur forfait reste impuni (« pas de corps, pas de crime »). Quand ils prennent la parole, chacun des protagonistes évoque le déroulement des faits, mais multiplie également les digressions sur ses états d’âme, les mille et une misères de l’existence, sa famille, ses souvenirs d’enfance, ses obsessions…
António Lobo Antunes nous fait pénétrer dans la maison, l’enfance, le corps, la routine des autres, à travers sa langue éminemment personnelle, puissamment brassée, qui fait résonner les voix entremêlées des vivants et des morts. En nous ouvrant les portes des esprits de ces cinq personnages criminels, António Lobo Antunes nous dépeint une comédie humaine allant du plus sensible au plus grotesque.

 

Sortie 7 avril

“Notre mère ressemble à une héroïne de bande dessinée, à Anna Magnani au cinéma, elle braille, ne capitule jamais, cloue le bec à tout le monde. Mariano et moi sommes dans le couloir qui conduit aux chambres, culottes courtes et mollets raides, et sans ciller nous fixons notre peur : ne pas être comme Antonia, ne jamais être à la hauteur, ne remporter aucune bataille.“ Antonia, une femme fière et têtue, s’occupe d’un mari handicapé et de quatre enfants. Pauvre et honnête, elle ne fait pas de compromis et croit au bien commun. Pourtant, elle inculque à sa fille le seul principe qui vaille : ne compter que sur ses propres capacités. Et sa fille apprend : à ne pas se plaindre, à lire des livres, à se défendre, toujours hors de propos, hors de la mode, hors du temps. Mais sa violence, tapie tel un serpent, ne cesse de grandir. Nous sommes en l’an 2000, les grandes batailles politiques et civiles n’existent plus, seul compte le combat pour affirmer sa place dans le monde.

 

Sortie 7 avril

Depuis quatorze ans dans l’armée, où il est devenu enquêteur, Mick Hardin revient dans ses collines natales du Kentucky pour constater que son mariage est brisé. Sous le choc, il s’enferme dans la cabane de son grand-père avec une solide provision de bourbon. Mais sa soeur Linda, première femme shérif du comté et pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, vient solliciter son aide sur une affaire : le cadavre d’une jeune veuve vient d’être retrouvé dans les bois. Or les gens des collines ont tendance à rendre justice eux-mêmes, d’où la nécessité de court-circuiter les rumeurs inopportunes, avant que les vendettas ne dégénèrent. Peut-être Mick, enfant du pays et vétéran respecté, pourra-t-il apprendre la vérité et agir à temps ? Comme Nuits Appalaches, le nouveau roman de Chris Offutt plonge dans l’univers âpre des collines du Kentucky, où la violence côtoie parfois une certaine poésie.

 

Sortie 7 avril

Le Jardin des Cybèles est une maison de repos qui accueille des personnes abîmées par la vie. Cet été-là, elle ouvre ses portes à deux nouvelles pensionnaires : Valérie et Anna.
Quelques jours après leur arrivée, elles font la connaissance de Charline, la propriétaire d’un petit salon de thé voisin. Ce lieu chaleureux devient un véritable refuge pour les deux femmes, qui adorent s’y retrouver pour déguster des gâteaux tout en bavardant.
Mais une nouvelle dramatique va chambouler l’existence de Charline et perturber ce fragile équilibre. Valérie et Anna décident alors de mettre leur propre souffrance de côté pour épauler leur amie dans cette terrible épreuve. Toutes trois embarquent pour une virée au bord de la mer. Le temps de ce séjour improvisé, elles comptent bien réapprendre à profiter de la vie !

 

Sortie 7 avril

Rien n’aurait dû réunir Auguste, quatre-vingt-cinq ans, et Philomène, quinze ans.
Pourtant, la quête que le vieil homme et la jeune fille vont entreprendre ensemble et loin de chez eux se révélera le plus précieux cadeau que la vie pouvait leur réserver, à l’un comme à l’autre.

 

Sortie 7 avril

Pâques 1919, alors que les flots menaçant Perdido submergent cette petite ville du nord de l’Alabama, un clan de riches propriétaires terriens, les Caskey, doivent faire face aux avaries de leurs scieries, à la perte de leur bois et aux incalculables dégâts provoqués par l’implacable crue de la rivière Blackwater.
Menés par Mary-Love, la puissante matriarche aux mille tours, et par Oscar, son fils dévoué, les Caskey s’apprêtent à se relever… mais c’est sans compter l’arrivée, aussi soudaine que mystérieuse, d’une séduisante étrangère, Elinor Dammert, jeune femme au passé trouble, dont le seul dessein semble être de vouloir conquérir sa place parmi les Caskey.

 

Sortie 12 avril

Un immeuble parisien comme beaucoup d’autres, avec son ascenseur étroit, ses balcons minuscules et sa cour où se croisent les habitants. C’est l’endroit que Lola a choisi pour prendre un nouveau départ après son divorce, avec son fi ls de six ans, Léon. Ici vit Martine, dont l’appartement en rez-de-chaussée lui permet d’assouvir sa curiosité en épiant la vie des autres, mais aussi Paul- Henry, un vieux monsieur à l’éternel noeud papillon, qui partage sa passion pour la littérature avec ses voisins et ses abonnés sur les réseaux sociaux. En apprenant à les connaître, Lola va malgré elle faire voler en éclats des décennies de secrets et de mensonges, qui pourraient bien changer sa propre vie…

 

Sortie 12 avril

Peu importe les risques encourus. Noémie a besoin d’argent et compte bien s’enrichir illégalement pour changer de vie avec Lili, sa fille, qu’elle élève seule avec l’aide de son père. Comment en est-elle arrivée là ?Quand Helyette, son arrière-grand-mère, lui parle d’héritage, Noémie fourre son aversion pour les personnes âgées au fond de son sac et lui rend visite, entrevoyant dans cette formidable opportunité un moyen d’accélérer son départ. Mais on ne se méfie jamais assez des intentions des gens, et plus encore de celles de sa famille. Helyette ne déroge pas à la règle. Quel est ce secret venu de New York au siècle dernier, qu’elle garde enfoui, si intact qu’il n’attend qu’une étincelle pour s’enflammer ? Et si Noémie l’apprenait, comment vivrait-elle ? Enfin en route vers la liberté, sa nouvelle collègue de travail vient déranger ses plans en la mettant face à son homosexualité et aux chaînes qui alourdissent et ligotent sa vie. Des rencontres inattendues… qui vont pousser Noémie à se libérer, en affirmant ses plus profondes revendications.

 

Sortie 14 avril

Ex-super flic de Sydney, Mick Goodenough se retrouve désormais à dresser des P.-V. dans la morne bourgade de Moorabool, en plein bush australien. Mais un jour, l’inspecteur déchu voit ses sens alertés par une série de faits étranges : des animaux qui disparaissent et qu’on retrouve mutilés sauvagement. Des bêtes toujours plus grosses, des sévices toujours plus sophistiqués.
Fraîchement arrivé à Moorabool également, Hal, douze ans, s’inquiète des coups de fil mystérieux que sa mère reçoit le soir. Une voix qui siffle les premières notes d’un tube d’Elvis, avant de raccrocher.
Si la police locale tourne ces appels nocturnes en dérision, Goodenough, lui, prend l’affaire très au sérieux. Avec le jeune Hal, il va se lancer sur les traces d’un danger qui les dépasse et rouvrir les plaies d’un drame non élucidé vieux de vingt ans.

 

Sortie 14 avril

Avant de disparaître, Owen Michaels fait parvenir un mot à son épouse, Hannah :  » Protège-la.  »
Owen parle de sa fille Bailey, seize ans. Mais entre les deux femmes, les relations sont tendues. Bailey, qui a perdu sa mère très jeune, n’accepte pas le récent mariage de son père avec Hannah.
Tandis que les appels d’Hannah à son mari restent sans réponse, que le FBI arrête le patron d’Owen, que des agents de police et du FBI font irruption chez elle à Sausalito, Hannah réalise que son mari n’est pas celui qu’il prétendait être…
Pourquoi Owen a-t-il disparu soudainement de la vie de sa femme et de sa fille chéries sans laisser aucune trace ?
Pourquoi a-t-il laissé une fortune en liquide cachée dans le manteau et le casier du collège de sa fille ?
Malgré leurs différences, Hannah et Bailey s’allient pour découvrir la vérité. Mais en réunissant les pièces du puzzle de l’existence passée d’Owen, elles doivent accepter l’évidence : leurs vies ne seront plus jamais les mêmes.
Et si la personne que vous aimez le plus était celle que vous connaissez le moins ?

 

Sortie 21 avril

Au commencement, il y eut un enfant. Le petit Gabin Schwartz. Six ans. Son corps retrouvé dans un parc. Exsangue. Puis ce fut un agriculteur. Enterré vivant. Son index désignant le ciel. Puis un marchand ambulant, écrasé sous son stock.
Sale baptême du feu pour Seth Kohl, le chef du groupe chargé de l’enquête à la Brigade criminelle du SRPJ de Versailles. Comment avancer quand rien ne relie les victimes entre elles ?
Alors que les corps s’accumulent, un lien se dessine enfin, inattendu, fragile et incomplet : le tueur pourrait bien s’inspirer des Danses macabres, ces fresques que l’on retrouve dans les vieilles églises, ou dans les bibliothèques des collectionneurs.
Mais chaque série de tableaux est différente. Laquelle est la bonne ? Le temps presse, et Seth Kohl est assailli par ses propres démons, qui l’invitent eux aussi à quelques pas de danse avec la mort…

 

Sortie 27 avril

San Diego, 1956. Muriel, 21 ans, vient de se marier mais déchante rapidement. Eprise d’indépendance, elle trouve une échappatoire dans les jeux d’argent et les courses de chevaux. Seul Julius, son mystérieux beau-frère, comprend sa soif de liberté. Il travaille dans un casino de Las Vegas mais tombe amoureux d’un tricheur qui, démasqué, s’enfuit. Julius part à sa recherche. Premier roman.

 

Sortie 27 avril

Au coeur de la jungle indonésienne, Dea, 11 ans, fugue et se rend à Kotanak, sur l’île de Sumatra. Elle rejoint un groupe d’enfants des rues et se croit enfin en sécurité. Malheureusement, le groupe est décimé par une étrange maladie. Angka Zahara enquête sur un gang de trafiquants de drogue et croise la route de Dea au cours de ses investigations.

 

Sortie 28 avril

 

Sortie 29 avril

La vie de Mathis, cadre dans une grande entreprise, déraille le soir de son licenciement aussi soudain que brutal. Il traîne son désespoir et sa honte en roulant dans Paris, retardant le moment de rentrer chez lui, quand un livreur en scooter qui ne transportait pas que des pizzas percute son 4×4. Et voilà l’ex-dirigeant projeté dans une véritable série noire. Caïds de banlieue, barbus, flics, délinquants, dealers et tueurs intraitables vont faire de sa vie un enfer. Note de l’auteur à propos de son roman : « Môme, j’ai été bercé par Eddy Mitchell et curieusement marqué par Il ne rentre pas ce soir, tiré de l’album Après Minuit, sorti en 1978. Je me suis longtemps demandé ce que ce cadre émérite, débarqué avec violence, allait devenir. Bien plus tard, j’ai découvert le néo-polar avec Manchette, grâce à qui, je me suis glissé en tant que lecteur dans un style romanesque où je pouvais imaginer les blancs par-delà les mots. Ainsi est né Mathis, par la grâce du souvenir d’une chanson et l’envie d’un roman noir. »

 

4 réflexions sur “SORTIES AVRIL 2022

  1. Yvan dit :

    A peine 3 en commun, c’est rare 😉

    1. Aude Bouquine dit :

      Non, ça arrive de plus en plus 😉

  2. Anonyme dit :

    Là tout de suite comme ça : aucun…:(…

    1. Aude Bouquine dit :

      C’est un choix 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils