Aude Bouquine

BLOG LITTÉRAIRE

Les vallées closes de Mickaël Brun-Arnaud

L’ambiance des « vallées closes » est celle des campagnes, petit village où tout le monde se connaît, et où les ragots vont bon train. Mickaël Brun-Arnaud décrypte le drame social qui se joue dans ces petits bourgs de campagne où l’intolérance fait rage, où les cœurs sont verrouillés, et la parole est barricadée derrière les portes fermées …

Lire la suite

Thelma de Caroline Bouffault

« Thelma » est un roman initiatique porté par une jeune fille au prénom éponyme. Lycéenne, un mètre soixante-treize, quarante-trois kilos, elle combat chaque jour un obscur tyran intérieur : l’Entraîneur. « Un despote éclairé, un entraîneur dur, mais juste œuvre à son avenir. » Qui est cette voix qui régit insidieusement toute sa vie ? Quand est-elle apparue, et surtout …

Lire la suite

Entre Fauves version Audiolib

« Entre fauves » est un roman (ici la version Audiolib) qui confronte les points de vue et offre divers axes de réflexion sur le thème de la chasse. Des Pyrénées où Martin, garde d’un parc national, cherche à retrouver le seul ours mâle encore présent avant la réintroduction de femelles, aux confins de l’Afrique où la …

Lire la suite

Petites dents, grands crocs, Emilie Guillaumin

Peut-on réellement être heureuse, lorsqu’on se sent obligée de faire quelque chose que l’on n’a pas envie de faire ? Il ne s’agit pas de ces petites choses sans importance qui plombent le quotidien, c’est bien plus sérieux. Sarah fait un enfant pour faire plaisir à son mari, parce qu’il le lui demande. Sarah, elle, n’a …

Lire la suite

L'enfant rivière de Isabelle Amonou, avis de lecture

« L’enfant rivière » d’Isabelle Amonou est un roman dans la grande tradition des romans américains de nature writing. Et pourtant, Isabelle est née en 1966 à Morlaix. Cet ouvrage a vu le jour grâce à un séjour fait à Gatineau qui se situe à la frontière entre le Québec et l’Ontario. Sortir du cadre de son …

Lire la suite

La couverture du sixième roman de Jérôme Loubry représente une plage. On y voit une jeune fille de dos portant un pull blanc. Devant elle, il y a un bateau échoué.

« Le chant du silence » est un roman qui traite du retour d’un personnage sur les traces de son passé. Damien formait avec Oriane et Gustave un trio d’amis inséparables en 1995. Un drame a eu lieu cette année-là, qui a obligé Damien et sa mère à quitter définitivement la région. Le roman se déroule dans …

Lire la suite

Pourquoi tu pleures ? Amélie Antoine

« Un mois et demi seulement, qui me paraît être une éternité. Un long tunnel dans lequel je me suis engouffrée, et, à présent, je ne vois plus aucune lumière. Je suis seule dans l’obscurité et les pleurs, à chercher à tâtons la sortie et l’espoir. »

Sorties littéraires de février 2023 ? C’est par ici que ça se passe. Comme chaque mois, je suis allée piocher ça et là des lectures qui m’attirent. Alors, j’ai pu en oublier, ne pas voir certaines sorties passer, inutile de me jeter des pierres😉. Cet article n’est pas figé, parfois je rajoute des titres en douce. …

Lire la suite

La couverture évoque la révolte.

« Mercy Street » de Jennifer Haigh y porte bien son nom. Le roman explore les existences de certains habitants de Mercy Street. Le lecteur suit un personnage en particulier, Claudia, qui travaille dans une clinique. Cet endroit est sa seconde maison, c’est aussi là qu’elle peut exercer sa capacité à compatir : « Mercy », « Have mercy », ayez de …

Lire la suite

Couverture blanche du roman de Pierre Lemaitre "Le silence et la colère" avec bandeau amovible aux couleurs orange et ocre représentant vraisemblablement un barrage.

Dans « Le silence et la colère » de Pierre Lemaitre, nous retrouvons la famille Pelletier dont nous avions fait la connaissance dans le tome 1 « Le grand monde ». Pour mémoire, je rappelle que ce premier opus était consacré à l’histoire de la famille établie à Beyrouth, à la tête d’une savonnerie. Nous avions commencé à suivre leurs aventures par le prisme des quatre enfants, trois garçons et une fille.

Couverture orange dotée d'un bandeau qui représente une cabane dans les bois devant un feu

« Le roi-nu-pieds » est un roman qui décrypte une leçon de vie. Pas celle d’un adolescent en passe de devenir adulte, celle d’un adulte qui doit remettre l’essentiel au centre de son tout. Le récit de François d’Epenoux s’axe sur des relations père-fils qui ne parviennent plus à se comprendre.

La couverture représente la silhouette d'un enfant dans l'obscurité face à un tunnel dont émane une forte couleur rouge.

Estanville, charmante petite ville fictive entourée de champs et de bois. Il y a quelques mois, un enfant de classe de 4e a disparu. Il n’a jamais été retrouvé, a contrario de ses vêtements en tas, savamment pliés. « Ce qui est enfoui » s’ouvre sur la rentrée des classes, un hommage à l’enfant disparu toujours recherché …

Lire la suite

Mes lectures indispensables de 2022

Mes lectures indispensables de 2022
Coups de coeur garantis.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils