Aude Bouquine

Encore, toujours, tout le temps et partout …

Ce début d’année a été faste en lectures vraiment variées. J’ai profité d’une fin d’année au soleil pour essayer de diminuer ma pile à lire et enfin trouver le temps d’attaquer certains bouquins qui me faisaient vraiment envie depuis leurs sorties.

17 Livres lus, dont une énorme déception et un abandon. Mais pas seulement, et heureusement ! 2 gros coups de foudre, 3 incroyables lectures et de très belles surprises.

Je retiens surtout de vraies belles découvertes, de passionnants moments de lecture qui m’enlèvent toute envie de regarder la télé. Le bonheur de se plonger dans un livre me fait me sentir incroyablement vivante et ça n’a pas de prix !

C’est 👈 ici que ça se passe 😉

Les coups de foudre : 

le manufacturier

J’avais abandonné « Les démoniaques » lors de sa sortie en 2016. J’avais alors trouvé le contenu de ce livre tellement pesant que j’avais eu envie de vomir. Deux ans plus tard, pas farouche à l’idée de retenter l’expérience avec cet auteur, j’attaque « Le Manufacturier » en tremblant d’avance, au vu des chroniques des copines, sur la violence du livre. Quelle claque les amis !!! J’ai pris un plaisir énorme à lire ce bouquin où rien n’est épargné au lecteur sans que la violence n’existe par pur plaisir. Mattias Köping possède un incroyable talent de conteur et c’est avec plaisir que je me laisserai happer par son univers pour ses prochains livres.  Lien vers ma chronique : 

LE MANUFACTURIER, Mattias Köping – Ring, sortie le 25 octobre 2018

 

41rajc7odpl._sx309_bo1,204,203,200_

Incroyable découverte, entrée fracassante dans le monde du noir, Antoine Renand signe de main de maître ce premier roman qui dépasse largement la catégorie du thriller. Après 1/3 de roman plutôt classique, il nous assomme avec plusieurs révélations qui donnent une direction totalement différente à l’histoire. Trois personnages clés pour trois destins : entre victime et bourreau, il n’y a réellement qu’un pas et ce thriller nous le démontre admirablement. C’est intelligent et très bien ficelé. Un énorme bravo à cet auteur qui en a sous le pied ! Lien vers ma chronique : 

L’EMPATHIE, Antoine Renand – La Bête Noire Robert Laffont, sortie le 17 janvier 2019

 

Les lectures incroyables :

je serai le dernier homme

Ce livre est sorti en mars 2018 et je l’avais acheté presque immédiatement. Depuis, il dormait dans ma liseuse. En faisant un peu de ménage, je le découvre tout en bas de la pile, je me dis « tiens je vais lire un chapitre pour voir un peu »… Résultat ? J’y ai passé la journée, je l’ai terminé dans la foulée en me disant waouh !!! C’est qui cet ovni ?  J’ai adoré l’ambiance très noire de ce livre, et le style si particulier de l’auteur. C’est un bouquin très différent de mes lectures du moment, d’une originalité particulière. Lien vers ma chronique :

JE SERAI LE DERNIER HOMME, David Coulon – LaJouanie, sortie le 9 mars 2018

 

zanzara

Par une écriture vive et acérée Paul Colize devient le témoin de notre temps et nous entraîne dans la tourbillon des pigistes web en créant un personnage magistral, Fred, candidat au suicide. Premier livre lu de cet auteur et certainement pas le dernier : j’ai vraiment beaucoup aimé son style qui va à 200 à l’heure. Affaire à suivre puisque son nouvel opus sort en mars 2019. Lien vers ma chronique :

ZANZARA, Paul Colize – Fleuve Noir, sortie le 9 mars 2017

 

les démoniaques

Après le Manufacturier, je ne pouvais laisser plus longtemps « Les démoniaques » dans ma PAL. C’est pêché ! Vous l’aurez compris, Mattias Köping est un peu devenu mon chouchou, tant l’éventail de toutes les émotions apparaît lorsque je le lis. Sorti en 2016, ce livre a beaucoup fait parler de lui et a suscité de nombreuses chroniques. Je me suis donc interrogée sur la mienne. Comment écrire quelque chose d’original sur ce texte sans paraître redondante. Voici donc ma chronique à lire au second degré : 

LES DEMONIAQUES, Mattias Köping – La Mécanique Générale, sortie le 19 avril 2018

 

Les très bonnes surprises : 

grand froid

Lit-on un auteur parce qu’il est virtuellement sympathique ? Cyril Carrere qui vit au Japon m’avait proposée de m’envoyer son livre, mais je l’avais déjà acheté. Il ne m’a pas demandé de le lire, je n’ai pas promis de le lire. Et puis un jour, sur la plage de Moorea où il faisait 30 degrés, je me disais que ce serait pas mal de lire un bouquin où on se caille. Belle intrigue, sans fioriture, un peu politique mais pas trop, beau portrait du personnage principal en quête de ses origines.  Bonne pioche ! Je lui dis « merde » car son livre est sélectionné pour le prix des lecteurs de Brive. Lien vers ma chronique:

GRAND FROID, Cyril Carrere – Editions Nouvelle Bibliothèque, sortie le 22 novembre 2018

 

mon ombre ass

Une institutrice qui ressemble à un ange mais qui possède une âme de tueuse en série. Enfin un beau portrait de psychopathe féminin ! Nadège hantera vos nuits et ses révélations au moment de son procès vous donneront des frissons. Estelle Tharreau parvient à vous mettre du côté du personnage principal et vous priez presque pour qu’elle s’en sorte…. Là aussi, bonne pioche ! J’en profite pour remercier Joël Maïssa des éditions Taurnada pour sa confiance. Lien vers ma chronique :

MON OMBRE ASSASSINE, Estelle Tharreau – Taurnada, sortie le 17 janvier 2019

 

lectio letalis

Un livre qui pousse au suicide ceux qui le lisent, un rapace chargé d’éliminer des gens trop curieux… Laurent Philipparie nous entraîne au coeur d’une secte et de ses arcanes. Un scénario original, une intrigue très bien menée, un véritable univers personnel !Belle découverte grâce à Netgalley. Lien vers ma chronique :

LECTIO LETALIS, Laurent Philipparie – Belfond, sortie le 17 janvier 2019

 

anatomie d'un scandale

Un thriller politico-judicaire passionnant qui montre les failles d’un système judiciaire autour d’une affaire de viol. Autour de trois personnages centraux, Sarah Vaughan développe les thématiques suivantes : la vérité, le doute, la justice, l’impunité, la vengeance. Quand paraître et réputation font loi ! Passionnant ! Lien vers ma chronique : 

ANATOMIE D’UN SCANDALE, Sarah Vaughan – Préludes, sortie le 9 janvier 2019

avalache hotel

Niko Tackian nous replonge dans les obsessions développées dans ces précédents romans : la complexité du fonctionnement cérébral, l’absence de souvenirs, la perte de mémoire. Dans un décor plombé par la neige, le froid et le vent glacial, il essaie de perdre le lecteur entre rêve et réalité. C’est avec plaisir que je me suis laissée emporter…

AVALANCHE HOTEL, Niko Tackian – Calmann-Lévy, sortie le 2 janvier 2019

 

 

Les lectures qui interpellent :

Vivre ensemble

Bassinée par cette expression entendue en boucle, Emilie Frèche décide de décrypter l’expression « vivre ensemble » par le prisme de la famille recomposée…. Mais pas seulement. Elle pose la question de ce qu’est réellement le « vivre ensemble » quand dans une simple famille, c’est déjà si compliqué. J’en profite pour ajouter qu’elle a été l’invitée de Jérôme Vermelin dans son podcast « Les gens qui lisent sont plus heureux » et que son interview était passionnante. Lien vers ma chronique :

VIVRE ENSEMBLE, Emilie Frèche – Stock, sortie le 22 août 2018

 

 

trancher

L’héroïne de ce livre se fait frapper par des mots. Est-ce plus difficile que d’avoir des bleus ? Quelle sont les séquelles sur la personne humaine d’une telle violence verbale ? Faut-il partir ou rester ? Un joli livre sur les mots qui détruisent et les saccages qu’ils provoquent. Lien vers ma chronique :

TRANCHER, Amélie Cordonnier – Flammarion, sortie le 29 août 2018

 

Battements de coeur 2

Ils n’ont rien en commun et pourtant, entre eux, c’est le coup de foudre ! Ca résiste aux temps les coups de foudre ? A la famille ? A la vie quotidienne ? Aux terreurs passées ? Un joli livre sur les difficulté de vivre à deux quand l’amour ne suffit pas toujours… et sur la séparation quand on s’aime encore. Lien vers ma chronique:

BATTEMENTS DE COEUR, Cécile Pivot – Calmann-Lévy, sortie le 02 janvier 2019

 

L’Abandon : 

sous le toit de l'enfer

Une commissaire antipathique à souhait, et un ennui profond…. 1/3 du livre lu mais impossible de le continuer sans frôler le coma. Je suis totalement passée à côté de ce livre et je suis restée absolument de marbre devant les états-d’âme des personnages.

 

La grosse méga déception : 

41vh+hbak+l._sx302_bo1,204,203,200_

Catastrophe de chez catastrophe. Une lecture très très pénible qui m’a fait me sentir bien minable de ne pas avoir compris ou adhéré à cette histoire. J’ai ressenti un ennui mortel à s’en décrocher les mâchoires, m’interrogeant sur ma capacité mentale à décrypter ce que l’auteur a voulu faire passer comme message à son lecteur. Les longues jérémiades du père, en seconde partie de roman ont fini par m’achever. Lien vers ma chronique :

SUKKWAN ISLAND, David Vann – Gallmeister, sortie le 7 janvier 2010

 

Les peuvent mieux faire : 

 

l'erreur

L’erreur est déjà dans le titre… Dommage ça partait très bien… Deux éléments précis de la charpente du roman m’ont empêchée d’avoir « le doute » recherché dans ce type de narration. L’accent psychologique de la jeune mère est pourtant très bien amené. Lien vers ma chronique :

L’ERREUR, Susi Fox – Fleuve noir, sortie le 10 janvier 2019

 

a même la peau

Il a manqué de l’âme à ce roman, de l’attachement aux personnages, malgré un sujet intéressant mais, à mon sens, pas assez exploité : la douleur. C’est la première fois que je suis assez déçue après avoir lu un Lisa Gardner. La direction donnée à l’histoire ne m’a pas semblé judicieuse, vraiment dommage. Lien vers ma chronique : 

A MEME LA PEAU, Lisa Gardner – Albin Michel, sortie le 2 janvier 2019

 

 

 

 

 

3 réflexions sur “BILAN LECTURE JANVIER 2019

  1. Le David Vann est sublime. Je vais prendre son prochain livre qui sort ce mois-ci. La grande claque du mois c’est Mattias Köping ! J’ai lu les « Démoniaques » et j’ai trouvé cette expérience de lecture captivante. Tu me confirmes que le Manufacturier est aussi fort. Je l’achèterais aussi. Bon weekend à toi 🙂

    J'aime

    1. Aude Bouquine dit :

      Je suis totalement passé à côté du David Vann. Pour l’instant, la 4ème de son nouveau livre ne me fait pas du tout envie… tu me diras ?

      Aimé par 1 personne

      1. Oui je te dirais ça avec plaisir car il est dans ma PAL pour février-mars 🙂

        J'aime

Répondre à Aude Bouquine Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :